Répondeur de 16:00 le 06/08/12

Iaorana Radio 1, nous vivons une époque plutôt « taravana » car parmi nos gouvernants actuels, il y en aurait qui aurait été de 1984 à 1995, des casseurs, pilleurs, voir incendiaires. Heureusement ni pris, ni jugés. Alors il est vrai qu’ils savent comment lever les taxes, moraliser la population et même lui envoyer les mutoï blindés de la « frani » pour calmer des récalcitrants comme par exemple, les petits Pakumotu qui ont eu l’audace de réclamer leur terre Maohi. Voilà encore un bon thème pour le film « L’ordre et la morale », faaitoito !


Oui, bonjour à tous les auditeurs de Radio 1 et Tiare FM, je voulais juste donner un avis par rapport à l’église protestante Maohi, surtout le président, qui aimerait décoloniser mais il faudrait qu’il se rappelle qui finance l’éducation ? L’éducation est financée par l’Etat, les enseignants sont payés par l’Etat, l’Etat participe en compensation : 100 000 millions de budget annuel pour l’église protestante pour le fonctionnement et aussi pour les catholiques pour le fonctionnement, donc c’est facile de cracher dans la soupe, mais il faut penser aussi à celui qui te nourrit, voilà c’est mon message pour le président de l’EPM (l’église protestante Maohi), à bon entendeur salut !


Oui bonjour, voilà c’est juste pour une petite annonce concernant un chien que j’ai vu ce matin, un berger allemand, mâle, de couleur beige et noir qui trainait dans la vallée de Matatia tout à fait au fond, donc avis aux propriétaires, merci, nana !


Bonjour tout le monde, bonjour Radio 1, voilà je voulais juste dire un petit truc c’est: en politique on n’a pas le droit de parler de religion, alors ce serait bien que la religion ne parle pas de politique. Merci beaucoup Radio 1 !

Répondeur de 12:00 le 06/08/12

Oui bonjour Radio 1, Tiare FM, alors je lis la Dépêche de lundi 6 aout 2012, alors l’église protestante veut décoloniser, mais dites moi ce n’est pas les missionnaires qui sont venus coloniser ? Alors comment on fait pour décoloniser, il faut que tous les protestants ils s’en aillent, parce que moi je ne comprends plus je suis un peu perdu, merci Radio 1 si vous pouvez m’expliquer quand même !


Bonjour, parlons du tourisme, Oscar est ministre du tourisme, il est aussi mauvais en ministre qu’il est comme chef du pays. Avec lui c’est la décadence, sur toute la ligne, pauvre Polynésie…Par contre, alors lui et sa clique ca voyage en première classe, ils ne se privent de rien ! Et tout ça, à nos frais ! C’est cela qu’il faut bien que tout le monde se souvienne et sache bien que c’est toujours à nos frais !


Bonjour les auditeurs, c’est un grand coup de gueule ! Quelle hypocrisie de la part de l’église Maohi, ce sont eux qui les premiers ont colonisé, spirituellement les polynésiens et maintenant ils veulent l’indépendance, quelle bande d’hypocrites, franchement c’est révoltant ! Merci.


Oui iaorana, voilà un appel à tous, je me suis fais ou voler ou subtiliser mon portable sur la côte ouest à Tamanu ce matin. Voilà je propose une récompense, le téléphone peu importe, le plus important c’est la carte SIM avec toutes les données professionnelles j’en ai absolument besoin, vous pouvez nous rappeler au 78 52 22. Une prime bien évidemment sera offerte pour toute personne qui me rapportera la carte SIM ou qui téléphonera au 78 52 22, merci et bonne journée à tous !


Oui Radio 1, iaorana, alors si l’église protestante Maohi s’occupait plus du bien-être de ses fidèles que de servir la propagande du Tavini, il y aurait peut-être un petit plus de fidèles…Mauruuru.


Bonjour, bonjour à tous, je voudrais poser une question ouverte : les gendarmes et les policiers de notre pays auraient-ils peur des chauffeurs de bus et de camion ? A voir la vitesse à laquelle ils roulent on croirait vraiment qu’ils ont une immunité spéciale, car ils peuvent rouler à 80-90 dans des zones limitées à 40 ou 50. Certains se permettent même de nous coller au train, lorsqu’on roule à 60-70 pour nous forcer à rouler comme eux à 80-90. Et ils ne se font jamais arrêté eux, va-t-on supporter ça encore longtemps ? Mais où va donc notre pays ? Merci Radio 1, bonne journée à tous !


Oui bonjour Radio 1, c’est un message pour le Haut-commissaire, j’espère qu’il va réagir aux déclarations de l’église protestante Maohi, c’est un véritable scandale, ca veut dire que l’église est indépendantiste et ça c’est inacceptable, l’église doit être séparée de la politique. Merci.

Les pasteurs de la communauté protestante se réunissent toute la semaine.

Martin Luther © DR

Ils sont près d’une cinquantaine à participer actuellement au 128ème synode de l’Eglise Protestante Maohi.

Les pasteurs, dont certains sont même venus de Nouvelle-Zélande et de Nouvelle-Calédonie, sont rassemblés jusqu’à dimanche pour faire un bilan des actions et décisions de l’Eglise protestante sur l’année.

Les réflexions vont maintenant durer jusqu’à la fin de la semaine et leurs conclusions seront rendues dimanche.

Journal de 7:30 le 02/08/12

Mercredi, le Vice-Président du Pays et le sénateur Richard Tuheiava rencontraient le ministre des Outre-Mer, Victorin Lurel, pour remettre à plat le dossier de la fonction publique communale. © DR

SOCIAL :

La fonction publique communale remise en question à Paris.

Hier, le Vice-Président du Pays et le sénateur Richard Tuheiava rencontraient le ministre des Outre-Mer, Victorin Lurel, pour remettre à plat le dossier de la fonction publique communale. Au cœur du débat, deux arrêtés qui ont été promulgués et qui semblent discriminatoires. En effet, il est proposé aux agents communaux de choisir d’intégrer la fonction publique ou de le refuser. Pour ceux qui acceptent, s’ouvre alors un vrai plan de carrière, alors que pour ceux qui refusent, leur évolution est stoppée nette. Antony Géros, qui s’est fait l’émissaire des agents communaux de Polynésie pour l’occasion, semble avoir été entendu. Victorin Lurel a promis d’engager des démarches. Et hier, près d’un millier d’agents communaux ont défilé dans les rues de Papeete, emmenés par la secrétaire générale de Otahi, Lucie Tiffenat. Ils ont ensuite été reçus par le secrétaire général du Haut-Commissaire, Alexandre Rochatte.

POLITIQUE :

Un nouveau Haut-Commissaire vient d’être nommé.

Il s’agit de Jean-Pierre LAFLAQUIERE. Elève de Saint Cyr, il est administrateur au ministère du logement, puis secrétaire général de la sous-préfecture de Mayotte en 1992. Son parcours le mène dans le Nord-Pas-de-Calais, en Guadeloupe, à Paris ou encore en Guyane. Il devient préfet de la Manche en 2009 sur ordre du conseil des ministres. Mais 6 mois après son arrivée, il est assigné en justice par 6 maires et deux associations anti-THT pour un problème de « non respect de la charte de l’environnement ». En 2011, il est écarté et désaffecté de son poste. Il est nommé « préfet hors cadre » et quitte le département pour honorer une mission, diligentée par les conseils généraux de Basse Normandie et de la Manche, afin de suivre le projet du parc éolien Offshore d’Alstom à Cherbourg. Jean-Pierre LAFLAQUIERE doit prendre ses fonctions en Polynésie à la fin du mois d’août.

SOCIÉTÉ :

Les pasteurs de la communauté protestante se réunissent toute la semaine.

Ils sont près d’une cinquantaine à participer actuellement au 128ème synode de l’Eglise Protestante Maohi. Les pasteurs, dont certains sont même venus de Nouvelle-Zélande et de Nouvelle-Calédonie, sont rassemblés jusqu’à dimanche pour faire un bilan des actions et décisions de l’Eglise protestante sur l’année. Les réflexions vont maintenant durer jusqu’à la fin de la semaine et leurs conclusions seront rendues dimanche.

NOUVELLE-ZÉLANDE :

Christchurch va bientôt faire peau neuve.

Le futur centre-ville de Christchurch a été présenté hier au public et à la presse. Le centre de la seconde ville du pays avait été détruit par les tremblements de terre de septembre 2010 et février 2011. Ce dernier avait fait 185 victimes. Une fois reconstruit, le centre-ville de Christchurch sera plus petit et plus compact, et bordé de grands espaces verts. Il devrait abriter un stade couvert, un centre de conventions et un centre sportif. L’enveloppe des travaux se monte donc à plusieurs dizaines de milliards de dollars. Les autorités cherchent donc à attirer les investisseurs locaux. Le gouvernement néo-zélandais a précisé que l’investissement privé devait être au moins égal aux subventions publiques pour boucler le budget.

SOCIAL :

Le collectif Te Tau No Te Hono prévoit un tour de l’île samedi.

Dans la continuité de ces actions pour faire plier le gouvernement à propos de la hausse des prix des hydrocarbures, le collectif Te Tau No te Hono prévoit un tour de l’île pour rallier le plus grand nombre a leur cause. Le top départ sera donné à Fare Ute – Motu Uta pour tous ceux qui veulent défiler venant de Papeete et Punaauia. Le cortège partira en direction d’Arue.

SPORT :

Le tahitien Opeta Vernaudon s’impose lors de la 4ème étape du tour de l’amitié.

Il a parcouru, hier, les 100 kilomètres qui reliaient la mairie de Punaauia à Taravao, aller/retour, en 2h et 20 minutes et 48 secondes. Après une arrivée au sprint, il est suivi à la deuxième place de Taruia Krainer, puis de l’australien Fagg Callum. Le maillot jaune reste sur les épaules de l’Australien Tom Patton. Ce matin, pour la 5ème étape, les coureurs partiront à 8h de la mairie de Arue pour une arrivée au sommet de Erima, soit 118 kilomètres. Il s’agit de l’étape la plus longue de ce tour de l’amitié.

ÉVÈNEMENT :

Agir Contre le Sida organise un concert dimanche.

L’association Agir Contre le Sida organise dimanche un concert de soprano internationale qui vient d’Italie. Ce concert débutera à partir de 18h à la cathédrale de Papeete. Une collecte sera organisée à l’entrée afin de récolter des fonds qui serviront à l’association pour ses actions de préventions et de soutien, qu’elle mène en Polynésie Française.