Ouverture du Géant Casino à Punaauia…

Mis en avant

Ouverture du Géant Casino à Punaauia…Laurent Daubert, directeur du développement pour le groupe Casino. © Guilhem de Prévoisin

Le Géant Casino de Punaauia, situé en face de Carrefour, a ouvert ses portes mardi matin. Le groupe Casino, déjà présent à Arue et dans le centre ville de Papeete, a donc installé sa troisième enseigne.

C’est par conséquent, le début d’une concurrence un peu provocatrice pour le groupe Carrefour, qui voit son adversaire direct s’installer juste en face. Un défi que le directeur du nouveau Géant Casino est prêt à relever.

Il mise sur ses propres marques à prix doux et une ouverture 7 jours sur 7 de 6 heures à 21 heures.

Le Géant Casino de Punaauia emploie actuellement une centaine de personne et continue de recruter. Pour plus de renseignements, il faut vous adresser directement à la responsable des ressources humaines du groupe, Caroline Bénard. Une chose est sûre, cette ouverture va profiter à l’emploi comme nous l’explique Laurent Daubert, directeur du développement pour le groupe Casino en Polynésie.

En podcast, il nous présente son établissement et sa stratégie.

Article modifié le 08/08/12 à 15:30

Journal de 12:00 le 08/08/12

Le SOFITEL de Tahiti n'a plus que 3 mois à vivre. © Grégoire LE BACON

ÉCONOMIE :

Le Sofitel de Tahiti n’a plus que 3 mois à vivre.

L’hôtel Sofitel Maeva Beach de Tahiti fermera ses portes le 30 novembre prochain, dans la condition où aucun repreneur ne se manifesterait. 105 employés sont concernés. Lors du comité d’entreprise exceptionnel qui s’est tenu hier, le directeur de l’établissement a tenu a rappeler tous les efforts, et le travail entrepris avec les syndicats depuis plus de 6 ans pour que cet hôtel puisse traverser la crise. De rappeler la fermeture de 7 hôtels, la hausse constante des charges qui ont plus que doublées, incompatible avec un tourisme constamment en baisse et le budget du GIE Tahiti Tourisme tronqué. Dans ce contexte, les syndicats ont dû avouer que tout avait été entrepris, et ils s’inclinent devant cette décision de fermeture qui s’impose comme une évidence, c’est ce qu’explique Atonia Terii Nohorai le secrétaire général de la confédération syndicale. Pour le moment, 12 salariés devraient partir en retraite anticipée, et une quinzaine d’employés devraient être reclassés sur les hôtels Sofitel de Moorea et Bora-Bora. Pour les autres, des entretiens individuels avec la direction permettront de les orienter ; et peut-être de les aider si certains décident de créer leur propre entreprise.

Les entreprises polynésiennes ferment leurs portes.

L’ISPF, l’Institut de la Statistique de la Polynésie Française, a publié, hier, son bilan sur les entreprises polynésiennes pour l’année 2011. Le nombre de radiations d’entreprises est supérieur au nombre de créations. Cela fait 3 ans que ça dure… en 2011 encore, le nombre d’entreprises qui ont fermé leurs portes est supérieur au nombre de créations. On compte 2 118 créations pour 2 422 radiations, soit 304 entreprises en moins. Le nombre de radiations d’entreprises est en augmentation de 7% par rapport à 2010. Du côté des créations, c’est le secteur tertiaire qui est le plus touché. Il représente 82% de l’ensemble des créations en 2011. Mais il est aussi celui qui comptabilise le plus de radiations : 73%. A noter que le secteur tertiaire est également le secteur le plus important, il rassemble 73% de l’ensemble des entreprises polynésiennes. Et parmi les entreprises de ce secteur, la catégorie du commerce et de réparation automobiles et de motocycles occupe la première place en totalisant 32% des entreprises, loin devant l’hébergement et la restauration, en deuxième position, qui comptabilise seulement 12% des entreprises du secteur. Enfin, en ce qui concerne les 2 118 créations d’entreprises, 73% sont entièrement nouvelles et 27% sont des réactivations, après une cessation ou une radiation. Le nombre de réinscriptions d’entreprises personnelles progresse de 7%. C’est ce qui permet au stock d’entreprises de se maintenir sur l’année.

POLITIQUE :

Les partenaires sociaux consultés sur les aides du Pays.

La « concertation globale tripartite » organisée par le gouvernement en présence de tous les partenaires sociaux a bien eu lieu, hier à Papeete. Le gouvernement souhaite remettre à plat tout le système d’aides économiques mis en place par le Pays en faveur des différents secteurs d’activité. Des aides représentant cette année une enveloppe de 25 milliards de francs. Pour le MEDEF Polynésie, Luc Tapeta demande à ce que le poids social et économique de chaque secteur soit pris en compte avant d’éventuelles prises de décisions. La concertation est maintenant lancée, et les réunions devraient s’enchaîner dès la semaine prochaine. Branche par branche, le ministre rencontrera donc les partenaires sociaux de chaque secteur économique pour redéfinir, si nécessaire, la répartition de ces aides et leur utilité.

ENVIRONNEMENT :

L’atoll de Moruroa va s’effondrer.

L’association Moruroa e tatou a tenu à mettre en lumière un rapport d’expertise de 2010 consacré à l’atoll de moruroa et à celui de Fangataufa, et accessible depuis peu. Ce rapport conclu sur l’inévitable effondrement d’une partie de l’atoll de Moruroa. En 2011, Jurien de la Gravière, le délégué à la « sûreté nucléaire » du ministère de la défense, n’excluait pas l’effondrement d’une loupe, partie récifale extérieure de l’atoll. Ce que révèle en réalité le rapport de surveillance radiologique et géométrique de 2010 est bien plus grave. Bruno Barillot délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires ne comprend pas pourquoi il aura fallu attendre 2010 pour parler d’une catastrophe environnementale que tout le monde soupçonnait. Un rapport d’un géologue américain en 1999 et commandité par le CEA lui-même sur les atolls de moruroa et fangataufa. Ce rapport notait déjà d’importants risques d’effondrements.

ÉCONOMIE :

Ouverture du Géant Casino hier à Punaauia…

Le Géant Casino de Punaauia, situé en face de Carrefour, a ouvert ses portes hier matin. Le groupe Casino, déjà présent à Arue et dans le centre ville de Papeete, a donc installé sa troisième enseigne. C’est par conséquent, le début d’une concurrence un peu provocatrice pour le groupe Carrefour, qui voit son adversaire direct s’installer juste en face. Un défi que le directeur du nouveau Géant Casino est prêt à relever. Il mise sur ses propres marques à prix doux et une ouverture 7 jours sur 7 de 6 heures à 21 heures. Une chose est sure, cette ouverture va profiter à l’emploi comme nous l’explique Laurent Daubert, directeur du développement pour le groupe Casino en Polynésie. La grande surface emploie actuellement une centaine de personnes et continue de recruter. Pour plus de renseignements, il faut vous adresser directement à la responsable des ressources humaines du groupe, Caroline Bénard.

SOCIAL :

Opération cartable à Faa’a.

La rentrée approche à grand pas. Une période difficile pour certaines familles n’ayant pas les moyens d’acheter tout le nécessaire à leurs enfants. La commune de Faa’a a procédé hier à la remise de cartables à 80 élèves méritants faisant cette année leur entrée au collège.

Journal de 7:30 le 08/08/12

Les employés du Sofitel fixés sur leur sort. © Grégoire LE BACON

SOCIAL :

Les employés du Sofitel fixés sur leur sort.

La direction de l’Hôtel Sofitel s’est réunie, hier matin, avec le personnel et leur syndicat O Oe To Oe Rima, et ils ont conclu un accord. L’hôtel Sofitel Maeva Beach de Tahiti fermera ses portes le 30 novembre prochain, si aucun repreneur ne se manifeste. 105 employés sont concernés. Le directeur de l’hôtel a rappelé, lors de cette réunion, les chiffres catastrophiques auxquels son hôtel a du faire face depuis 2006. Il rappelle le contexte économique désastreux, la baisse du nombre de sièges aériens de près de 50% en 6 ans.

Les touristes ne viennent plus à Tahiti, le taux d’occupation des chambres a lui aussi baissé de 20% en 6 ans, les restrictions budgétaires du GIE Tourisme sont venues s’ajouter à la hausse du coût de l’énergie qui a augmenté de 66% et du gaz qui a augmenté de 30%. En même temps que le traitement des eaux usées qui a augmenté de 235%.Thierry de Jaham, directeur régional du Sofitel de Polynésie Française, rappelle que 7 hôtels ont fermé, ce n’est pas le fait du hasard. En 6 ans, de nombreuses restrictions budgétaires et des adaptations de l’hôtel n’auront pas suffit à le redresser, les syndicats sont même d’accord pour dire que tout a été essayé. La fermeture est donc inéducable. Cependant, la direction de l’hôtel et les syndicats travaillent d’ores et déjà au reclassement des 105 salariés. D’après nos derniers renseignements, 12 salariés auraient accepté un départ à la retraite, 15 autres salariés seront reclassés sur les hôtels Sofitel de Bora Bora et de Moorea qui ne connaissent pas la crise, puis une dizaine d’autres se verront proposer des postes à l’international dans les chaînes du groupe Accor.

ÉCONOMIE :

25 milliards d’aides remis à plat.

La « concertation globale tripartite » organisée par le gouvernement en présence de tous les partenaires sociaux a bien eu lieu, hier après-midi, à Papeete. Le but de ce rendez-vous, auquel seul le collectif Te Tau no te Hono n’a pas participé, était de remettre à plat tout le système d’aides économiques mis en place par le Pays en faveur des différents secteurs d’activité. Ces aides représentent cette année une enveloppe de 25 milliards de francs. La concertation est maintenant lancée et les réunions devraient s’enchaîner dès la semaine prochaine. Branche par branche, le ministre rencontrera donc les partenaires sociaux de chaque secteur économique pour redéfinir, si nécessaire, la répartition de ces aides et leur utilité.

Ouverture du Géant Casino hier à Punaauia.

Le Géant Casino de Punaauia, situé en face de Carrefour, a ouvert ses portes hier matin. Le groupe Casino, déjà présent à Arue et dans le centre ville de Papeete, a donc installé sa troisième enseigne. Il mise sur ses propres marques à prix doux, et sur les produits de niche, pour séduire le consommateur. Il est ouvert 7 jours sur 7, de 6h à 21h.

SOCIAL :

La grève du personnel navigant commercial continue à ATN.

Pour plus de renseignements sur d’éventuelles modifications de vos vols, vous pouvez consulter le site internet de la compagnie www.airtahitinui.pf, ou bien contacter l’agence au 46 03 03.

ENVIRONNEMENT :

Moruroa e tatou veut mobiliser le gouvernement.

L’association de défense des victimes des essais nucléaires revient sur un rapport d’expertise datant de 2010, consacré à l’atoll de Moruroa et à celui de Fangataufa, et accessible depuis peu. Ce rapport conclut sur l’inévitable effondrement d’une partie de l’atoll de Moruroa suite aux essais nucléaires réalisés sur le site. La zone concernée serait appelée Camélia, elle est située non loin de la piste d’aviation de l’atoll. Le président de l’association, Roland Oldham, veut forcer les rencontres avec le gouvernement local pour discuter à la fois de ce problème d’effondrement amis aussi de la loi Morin et de Hao.

SOCIAL :

A Faa’a : les enfants ont reçu leur cartable.

Pour la 10ème année consécutive, la commune de Faa’a a procédé hier à la remise de cartables. Cette année, 80 élèves faisant leur rentrée au collège ont bénéficié de cette mesure. Une aide appréciable pour les familles les plus modestes. La mairie de Faa’a a consacré près d’un million de francs à cette opération. Equipés, ces 80 collégiens ont de quoi tenir toute l’année scolaire. Et puis la commune d’Arue organise une opération similaire, aujourd’hui. 25 enfants de familles modestes et qui entrent en 6ème vont recevoir un cartable garni. La remise aura lieu ce matin à 10h dans la salle du conseil municipal de Arue. Le coût de l’opération s’élève à 500 000 francs.

ÉCONOMIE :

Permanence de l’ADIE, aujourd’hui, à Faa’a.

A l’occasion de la semaine du micro-crédit, qui a démarré hier, l’ADIE, l’Association pour le droit à l’initiative économique, tiendra une permanence d’informations, ce matin à Faa’a, sur la création d’entreprise. Ce se passe de 8h à 11h, dans le bâtiment Rautea de la mairie de Faa’a.

Jean Paul Tuaiva solidaire du collectif Te Tau no te Hono.

Mis en avant

Le collectif Te Tau no te Hono défilera samedi dans les rues de Papeete. (illustration) © Guilhem de Prévoisin

Le collectif Te Tau no te Hono défilera samedi dans les rues de Papeete pour continuer à protester sur la hausse des prix des hydrocarbures et sur la vie chère.

Le collectif a demandé aux élus de se positionner sur leurs points de revendication.

Le député Tahoeraa, Jean-Paul Tuaiva, se dit solidaire de la population :

Propos recueillis par Jennifer Rofes

Journal de 12:00 le 03/08/12

C’est maintenant officiel et confirmé, l’Hotel Sofitel va fermer. © Cédric VALAX

SOCIAL :

C’est maintenant officiel et confirmé, l’Hotel Sofitel va fermer.

C’est hier après midi à l’occasion d’un comité d’entreprise extraordinaire, que les employés du Sofitel Maeva Beach de Tahiti ont appris cette nouvelle. Une information confirmée par la direction qui s’est laissée surprendre par la rapidité de propagation de cette information à laquelle ils n’ont pas eu le temps de préparer le personnel, ni de leur expliquer les reclassements et aides prévues. 160 employés sont concernés. Le Syndicat o oe to oe rima et son secrétaire général Ronald Terorotua, majoritaire dans l’entreprise s’est emparé de l’affaire. De nombreuses réunions vont maintenant s’enchaîner avec le pays et la direction de l’hôtel pour trouver une solution à cette nouvelle crise qui fait son apparition sur le territoire et que Ronald TEROROTUA considère comme un cancer qui est en train de gagner du terrain sur toute la Polynésie.

Les médecins se conventionnent au fur et à mesure.

Depuis le mercredi 1er août les médecins libéraux ont la convention individuelle à leur disposition. Dès qu’ils la signent ils sont automatiquement re conventionnés. Hier c’était 78 médecins qui avaient déjà signé la convention, aujourd’hui ils étaient 125. Par conséquent, nous conseillons à la population qui souhaiterait se rendre chez leur taote de se renseigner au préalable s’ils ont ou non signé la convention individuelle pour bénéficier de leurs remboursements complets.

Les 36 maires et maires délégués qui participaient cette semaine au Congrès des communes ont envoyé une pétition à Victorin Lurel.

Cette pétition demande au ministre des Outre-Mer de ne pas différer l’application de la fonction publique communale, au motif que les arrêtés dernièrement publiés ne remettent pas en cause les droits des agents. Une décision qui va à l’encontre des démarches entreprises par le Pays ; rappelons que le ministre de l’Outre Mer a pris la décision, après avoir rencontré Antony Géros et Richard Tuheiava de diligenter une expertise au près de ses services. Cette expertise prévoit justement de demander leurs avis aux tavana.

Les sinistrés de l’île de Raiatea sur le point d’être indemnisés par l’Etat…

Suite aux précipitations exceptionnelles survenues entre le 6 et le 9 janvier dernier sur l’île de Raiatea, quelques dégâts matériels ont été à déplorer. Pour venir en aide à ces personnes sinistrées, les services du Haut-commissariat procèdent actuellement aux versements d’indemnisations aux bénéfices des quatre sinistrés recensés.

ÉVÈNEMENT :

Le Terevau inauguré aujourd’hui.

La nouvelle liaison Tahiti-Moorea assurée par le catamaran le Terevau débutera ces rotations demain matin. L’inauguration officielle du bateau s’est déroulée ce matin à la gare maritime de Papeete. Le gérant de la société SNGV2, Anapa’arii BOOSIE HAERAAROA se dit heureux d’être arrivé après 1 an de démarches à mettre en place cette liaison entre Tahiti et l’île sœur. Ce catamaran offre 360 places assises et peut transporter 10 véhicules. Il assurera 6 rotations par jour du lundi au samedi et 4 rotations le dimanche. Pour plus de renseignements vous pouvez appeler les guichets de la compagnie au 500 356 ou 500 357.

Journée récréative à Papeete, demain.

L’association Tomite Taurua no Papeete organise demain sa première journée récréative. Ça se passe à partir de 8h et jusqu’à 19h au stade Willy Bambridge, de Papeete. La participation aux tournois sportifs, entre 8 heures et 17 heures, est comprise entre 1 000 Fcfp et 2 000 Fcfp par équipe, selon le sport. Et entre 17 heures et 19 heures, vous pourrez danser le kuduro et la zumba. La participation s’élève à 1 200 francs par personne.

Les agents communaux ont manifesté.

Mis en avant

Une manifestation spontanée s'est organisée dans les rues de Papeete, pour protester contre la mise en place de la fonction publique communale. © Guilhem de Prévoisin

Une manifestation des agents des communes de Punaauia, Mahina, Faa’a Papeete et Arue a débuté vers 10heures mercredi matin.

Une marche de protestation qui a défilé dans les rues du centre ville.

Il s’agit des agents de la fonction publique communale qui demandent le report de l’entrée en vigueur de cette réforme, qui est effective depuis ce mercredi.

Ils sont 1 millier de personnes à s’être rendu à la résidence du Haut-commissariat où ils doivent être reçus et remettre une lettre avec leurs doléances.

Évitez le centre ville.

Journal de 12:00 le 01/08/12

Une manifestation spontanée s'est organisée dans les rues de Papeete, pour protester contre la mise en place de la fonction publique communale. © Guilhem de Prévoisin

SOCIAL :

Les agents communaux défilent en ville.

Les agents communaux sont entrés en grève hier. Ils protestent contre la mise en place de la fonction publique communale, qui rentre en application aujourd’hui. Une manifestation spontanée s’est organisée dans les rues de Papeete, ce matin. Et puis à Arue, toujours en raison de la manifestation, la collecte des déchets risque d’être fortement perturbée à partir d’aujourd’hui. La municipalité informe ses administrés qu’elle met tout en œuvre pour que la situation revienne à la normale le plus rapidement possible.

Antony Géros a porté les doléances des agents communaux à Paris.

Antony Géros, Vice-Président du Pays, et le Sénateur Richard Tuheiava ont rencontré aujourd’hui comme prévu le ministre des Outre-Mer. Cette rencontre a duré 2 heures. Victorin Lurel a bien entendu les revendications de l’intersyndicale portées par le vice- Président de la Polynésie Française. Il a demandé à ses collaborateurs de faire une expertise. Si les résultats vont dans le sens des revendications, il trouvera le plus rapidement possible un véhicule juridique qui permettra de suspendre les mesures.

Et pendant ce temps, le congrès des maires se poursuit.

Les élus sont bien loin des revendications de la rue. Les maires se sont penchés sur le thème de l’aménagement. Hier, entre l’intervention du ministre de l’aménagement, Louis Frebault et celle du maire de Tahaa, Emma Tavaearii, sur la problématique du jour, des ateliers sur les outils dont disposent les élus des communes se sont enchainés toute la journée. Au programme, aujourd’hui : l’intervention du Syndicat pour la promotion des communes ainsi que la présentation du Centre de Gestion de formation.

POLITIQUE :

Un nouveau Haut-Commissaire pour la Polynésie.

Un nouveau Haut-Commissaire vient d’être nommé pour remplacer Richard Didier en Polynésie Française. C’est ce que nous venons d’apprendre de la part de Victorin Lurel, ministre des Outre-Mer. Le nouveau Haut-Commissaire s’appelle Jean-Pierre LAFLAQUIERE. Elève de Saint Cyr, il est d’abord administrateur au ministère du logement, puis secrétaire général de la sous-préfecture de Mayotte en 1992. Il occupera ensuite des fonctions de directeur de cabinet à la préfecture de la région Nord-Pas-de-Calais, puis en secrétaire général de la préfecture de Guadeloupe. En 1999, il sera directeur adjoint du cabinet de la préfecture de police de Paris. Son parcours le mène ensuite sur des fonctions à la préfecture de Loire atlantique, puis en Rhône Alpes. En 2006, il devient préfet de Guyanne et devient finalement préfet de la Manche en 2009 sur ordre du conseil des ministres. Jean-Pierre Laflaquière devrait prendre ses fonctions en Polynésie Française à la fin du mois d’Août.

SOCIAL :

Le collectif Te tau no te Hono fera le tour de l’ile samedi.

Afin de continuer dans sa logique de sensibilisation autour des prix des hydrocarbures, de la vie chère et du gaspillage, le collectif Te tau no te hono a prévu de faire circuler dans Tahiti une caravane composée de plusieurs véhicules et de camions sonorisés. Ce tour de l’île devrait permettre de motiver la population pour se mobiliser en masse pour le grand rassemblement populaire toujours prévu le samedi 11 Août. Rappelons que le collectif Te tau No Te Hono continue son action en se structurant davantage. Des groupes affiliés sont en train de voir le jour dans les îles.

SPORT :

La Polynésie championne de Dragon Boat.

L’équipe polynésienne de rame, qui participait en fin de semaine à son premier championnat européen de Dragon Boat à Londres, a battu tous les records dans une discipline qu’elle méconnaissait avant d’arriver. Les meilleurs rameurs de Polynésie avaient été sollicités pour y participer, tels que Rudolph Bernadino, Manutea Owen ou encore Hiromana Flores. L’équipe a eu deux jours pour se préparer et apprendre les rudiments du Dragon Boat. La délégation de Tahiti Nui a remporté les cinq courses auxquelles elle participait pour la première fois. Le capitaine de l’équipe Tahiti Nui, Karyl Maoni, est revenu ce matin, lors d’une conférence de presse, sur leurs exploits.

C’est bientôt la rentrée scolaire…

L'assocaition Horo’a propose la semaine prochaine une dernière semaine d’activités. © DR

Bientôt aussi la fin des activités de vacances. Les centres de vacances maternel « la fleur » et primaire « séjour dans les iles » ont accueilli depuis le 9 juillet les enfants des quartiers de Papeete.

Les activités de ces 2 centres se terminent vendredi. Et pour clôturer les centres, un spectacle commun, mis en scène par les animateurs, et animé par les enfants, est organisé ce jeudi.

Ça se passe à 14h, à la salle Maco Nena de Tipaerui. De son côté, l’assocaition Horo’a propose la semaine prochaine une dernière semaine d’activités. Un stage de théâtre et chant, le matin, suivi l’après-midi par la construction de cerfs-volants. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Leonore au 299 543, ou Mathilde au 226 144.

Te Tau no te Hono a fait son rassemblement populaire.

Mis en avant

Te Tau no te Hono fait son rassemblement populaire. © Anne-Laure GUFFROY

Le collectif, qui proteste contre la vie chère et l’augmentation du prix des hydrocarbures, a levé les barrages mercredi midi et a décidé de changer de stratégie. Il a appelé la population à se rassembler une nouvelle fois place Tarahoi, ce jeudi matin.

La manifestation a eu un peu plus de succès que samedi, rassemblant près de 2000 personnes, selon les organisateurs, contre 400 ce weekend. On est quand même loin des 20 000 personnes attendues par Franck Tehaamatai, le président du collectif. Mais pour lui, ce n’est pas le nombre mais la détermination qui compte.

A la demande des manifestants, un cortège s’est formé pour une marche pacifique depuis Tarahoi et sur le front de mer, ce qui a entrainé une nouvelle fois des perturbations au niveau de la circulation dans le centre-ville de Papeete, en fin de matinée.

Journal de 7:30 le 26/07/12

Le collectif Te Tau No te Hono invite la population place Tarahoi. © Lucie Ceccarelli

SOCIAL :

Si vous trouvez que l’essence est trop chère, rendez-vous place Tarahoi.

C’est l’invitation que lance le collectif Te Tau No te Hono, ce matin, à la population. Un rendez-vous à partir de 9h place Tarahoi avec une ville dégagée de tout encombrement pour l’occasion. Au programme, une mobilisation qui vise à dire la vérité sur la façon dont sont employées les taxes pétrolières. Le blocage de Papeete est, quant à lui, terminé pour de bon. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Franck Tehaamatai, hier. D’autres actions sont prévues, mais elles n’impliqueront que ceux qui se sentent finalement concernés par la vie chère.

SANTÉ :

Les médecins libéraux, à nouveau conventionnés.

La commission de régulation, qui régit le conventionnement des médecins libéraux, s’est réunie mardi. Elle a examiné l’ensemble des dossiers de conventionnement qui ont été déposés par les médecins libéraux. Les médecins ont tous retrouvé leur convention, sauf une dizaine dont les demandes n’avaient pas été reçues. Luc Tapeta, le président du Conseil d’Administration de la CPS, précise que les quotas n’ont pas encore été atteints et qu’une nouvelle commission de régulation pourra se tenir dans les semaines à venir. Toutefois, la réunion s’est terminée sur un clash, mardi. Selon Pascal Szym, le président du syndicat des médecins libéraux, la CPS a retiré la convention à un radiologue anciennement conventionné, pour la donner à un nouveau radiologue. Toutefois, les patients peuvent se réjouir. Dès le premier août, il vont pouvoir se faire soigner au même tarif que l’année dernière.

POLITIQUE :

Les élus polynésiens à Paris ont été reçus hier par Jean-Marc Ayrault.

Le Premier Ministre organisait à Matignon une réception pour l’ensemble des élus d’Outre-Mer. Et selon un communiqué du Tahoera’a, le Premier Ministre a confirmé aux 3 députés que le gouvernement central était disposé à accompagner financièrement la Polynésie, mais à la condition que les mesures de redressement soient mises en œuvre et respectées. Par ailleurs, Victorin Lurel, le ministre des Outre-Mer, a affirmé aux parlementaires polynésiens qu’il n’était pas question de modifier la date des élections durant l’année qui les précède.

ENVIRONNEMENT :

Un rapport sur le nucléaire fait grand bruit dans les médias internationaux.

C’est en fait un rapport qui regroupe des expertises juridiques qui a été transmis au quotidien le Parisien et qui s’est ensuite répandu comme une trainée de poudre. Ce rapport a été repris par plus d’une dizaine de journaux parmi lesquels Libération, le Figaro, l’Express, le Point ou encore el Watan, le premier quotidien Algérien, et a aussi fait l’objet d’un reportage télévisé sur la chaîne TF1… Il met en évidence le lien qu’il pourrait y avoir entre les essais nucléaires du Pacifique et d’Algérie et les nombreux cas de cancers. Selon Roland Oldham, le président de l’association Moruroa e tatou, ce rapport était connu depuis 2010. Il trouve étonnant que les médias ne s’en emparent que maintenant.

Première action pour sauver les monarques de Tahiti.

Ces oiseaux ne vivant qu’à Tahiti sont effectivement en train de disparaître. La société d’ornithologie de Polynésie « Manu », se bat pour protéger cette espèce menacée qui ne compte plus que 40 oiseaux. Aussi appelés les ‘Omama’o, ces petits oiseaux noirs sont victimes des rats, des merles et des bulbuls. La population peut aider la protection de cette espèce endémique en détruisant la végétation comme le Miconia et le Tulipier du Gabon qui menacent l’habitat du monarque de Tahiti.

SOCIAL :

La mairie de Pirae a inauguré hier 3 structures communales.

La délégation, composée notamment du maire de Pirae, du Président et du Directeur du Syndicat Mixte pour la gestion du CUCS, et des représentants des quartiers dans lesquelles sont implantées ces trois nouvelles structures, ont d’abord remis les clé du Fare Teano Micheli. Cette ancienne maison de fonction du gardien du cimetière communal accueille désormais les diverses associations du quartier et sa gestion a été confiée à l’association familiale et artisanale « HITIKAU » regroupant des artisans du quartier Micheli.

La nouvelle Maison de l’Insertion et de l’Emploi a également été inaugurée. Anciennement située à l’intérieur de la mairie, elle se trouve désormais dans le quartier de Hamuta, 300 mètres après la mairie. La M.I.E. accueille le public le matin de 07h30 à 12h00. L’après-midi est mis à profit pour constituer les dossiers et contacter les partenaires. Et puis 25 ans après la construction du lotissement Hamuta Plateau, celui-ci dispose enfin d’un plateau sportif avec un espace de jeux. L’inauguration a eu lieu hier matin, également.

SANTÉ :

Le Centre de Transfusion Sanguine lance un appel urgent.

En raison des vacances scolaires et des barrages routiers qui étaient en place durant ces derniers jours, le Centre de Transfusion Sanguine fait face actuellement à une pénurie de sang. Le centre fait donc appel à votre générosité. Nous vous rappelons que le centre de transfusion sanguine se trouve au 2ème étage de l’hôpital du Taaone, côté montagne. Et il est ouvert du lundi au jeudi, de 7h à 15h, et le vendredi de 7h à 14h.