ACTUS LOCALESECONOMIE

11,3 milliards de Fcfp de défisc’ accordés à 15 projets privés

Réuni jeudi soir en conseil des ministres extraordinaire, le gouvernement a agréé quinze projets d’investissements privés pour un montant total d’investissement de près de 32 milliards de Fcfp au titre de la défiscalisation locale. Le montant total de l’aide accordée par le Pays sous la forme d’un crédit d’impôt pour ces projets s’élève à 11,31 milliards de Fcfp.

Un conseil des ministres extraordinaire s’est tenu jeudi soir. Au menu de celui-ci, des subventions aux fédérations et associations sportives et de jeunesse, mais aussi l’agrément de quinze projets d’investissement privés pour un montant total de près de 32 milliards de Fcfp au titre de la défiscalisation locale. Le montant total de l’aide accordée par le Pays sous la forme d’un crédit d’impôt pour ces projets s’élève à 11,31 milliards Fcfp, soit 35,5% de l’investissement total.

Selon le gouvernement, l’ensemble de ces projets permettrait de maintenir 637 emplois existants et de créer 322 emplois directs et 941 emplois indirects.

Ainsi, dans le secteur du tourisme six projets hôteliers ont été agréés. Ceux-ci qui portent sur la rénovation de 536 chambres et l’extension de 53 chambres pour un montant d’investissements global représentant près de 17,87 milliards Fcfp, ainsi qu’un projet d’acquisition d’un navire de plaisance pour une activité de charter nautique et plongée dans les îles des Tuamotu pour un montant de 311 millions Fcfp.

Dans le secteur du bâtiment, ce sont cinq projets de construction représentant près de 5,7 milliards Fcfp d’investissement qui permettront la création de près de 200 logements.

Concernant le transport, ce sont deux projets d’un montant de 7,36 milliards Fcfp d’investissements qui ont été agréés. L’un pour l’acquisition de 240 bus qui seront mis en service à Tahiti, l’autre pour l’acquisition d’un ferry dans le but de renforcer la desserte Tahiti / Moorea et d’asurer des rotations ponctuelles vers les îles Sous-le-Vent.

Dans le secteur agroalimentaire, le Conseil des ministres a agréé un projet d’investissement de plus de 708 millions Fcfp pour soutenir la production locale.

Le montant total de l’aide accordée par le Pays sous la forme d’un crédit d’impôt pour ces projets s’élève à 11,31 milliards Fcfp, soit 35,5% de l’investissement total.

Article précedent

Camille Lacourt apporte son soutien à Miss Tahiti

Article suivant

Congés administratifs, AIM, APC… Ce qu’a voté l’assemblée

4 Commentaires

  1. Cher papa Noël
    14 décembre 2018 à 21h44 — Répondre

    Monsieur le ministre de l’économie vient d’accorder 11,31 milliards de F de crédit d’impôt à des dirigeants d’entreprises qui gagnent plus d’un million par mois, sans critères sociaux… Merci Papa Noël pour ces pauvres dirigeants, ils en avaient vraiment besoin !
    A côté, la classe moyenne se voit supprimer le droit de retaper leur maison alors que la plupart s’est endettée sur plus de 20 ans !
    On se lève tôt, on trime, on paie des impôts et les riches se gavent grâce a Papa Noël !
    Et Papa Noël dit qu’avec 611656f par mois par foyer, avec deux ou trois enfants, on est des HAUTS REVENUS !
    Avec Papa Noel, il vaut mieux être riche pour avoir des beaux cadeaux fiscaux !!!

  2. Cher petit papa Noël
    15 décembre 2018 à 8h56 — Répondre

    Monsieur le ministre de l’économie vient d’accorder 11,31 milliards de F de crédit d’impôt à des dirigeants d’entreprises qui gagnent plus d’un million par mois, sans critères sociaux… Merci Papa Noël pour ces pauvres dirigeants, ils en avaient vraiment besoin !
    A côté, la classe moyenne se voit supprimer le droit de retaper leur maison alors que la plupart s’est endettée sur plus de 20 ans !
    On se lève tôt, on trime, on paie des impôts et les riches se gavent grâce a Papa Noël !
    Et Papa Noël dit qu’avec 611656f par mois par foyer, avec deux ou trois enfants, on est des HAUTS REVENUS !
    Avec Papa Noel (ndlr. monsieur le ministre de l’économie), il vaut mieux être riche pour avoir des beaux cadeaux fiscaux !!!

  3. LAUGHLIN
    17 décembre 2018 à 23h12 — Répondre

    Ont ce Fou de nôtre geule sa C clair

  4. Oshi
    25 décembre 2018 à 8h10 — Répondre

    Je trouve dommage que le secteur agroalimentaire ne bénéficie que de 700 millions sur 11 milliards. Pas une priorité pour ce gvt ou pas suffisamment de projets?

Laisser un commentaire

PARTAGER

11,3 milliards de Fcfp de défisc’ accordés à 15 projets privés