ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

19 millions de redevances pour la prison de Papeari

L’État devra payer 19 100 000 Fcfp de redevances à la commune de Teva i Uta pour la fourniture d’eau et la collecte des ordures ménagères du Centre de détention Tatutu de Papeari. Un montant qui couvre les années 2017 et 2018.

Le conseil municipal de Teva i Uta a fixé par deux délibérations prises en novembre dernier le tarif de ses redevances eau et ordures pour le centre de détention de Papearii. En 2017, l’État devra s’acquitter de 8,5 millions Fcfp auprès de la commune et de 10,6 millions en 2018. Les redevances pour la population ont également été arrêtées. Elles sont de 7500 Fcfp à l’année pour la collecte des déchets et du même montant pour la fourniture d’eau.

Article précedent

Le COPF soutient la candidature de Paris pour les JO

Article suivant

Tatauroscope du samedi 07 janvier 2017

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

19 millions de redevances pour la prison de Papeari