ACTUS LOCALESPOLITIQUE

« 2016 et 1017 ne vont pas être des années de relance »

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Après la présentation des orientations budgétaires du gouvernement jeudi matin à l’ssemblée, le président du groupe UPLD, Antony Géros, a explique que les élus indépendantistes « soutiendraient » les projets du gouvernement qui « retiendraient l’assentiment de l’UPLD ».

Antony Géros estime que le discours d’Edouard Fritch était empreint de « beaucoup d’habillage » et considère que le retour à « l’expansion économique n’est toujours pas au rendez vous ». Il regrette que le gouvernement ait repoussé les travaux relatifs à la réforme fiscale et se dit inquiet pour les deux prochaines années « de récession » à venir.

Article précedent

Le procès de Bruno Marty reporté

Article suivant

Pour le Tahoeraa "il manque un cap"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« 2016 et 1017 ne vont pas être des années de relance »