ACTUS LOCALESECONOMIE

40 millions pour les petits génies de l’économie

Les lauréats des trois concours de création et de développement économique des entreprises ont reçu leurs prix à la présidence mercredi.

Le président Edouard Fritch, le ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch et le ministre en charge de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont procédé, mercredi après-midi à la Présidence, à la remise des prix des trois concours de Création et de développement économique des entreprises. Inscrits au plan d’actions économiques de la Polynésie française, les trois concours de création et développement économique des entreprises concernaient les domaines de l’agroalimentaire, de l’économie circulaire et du numérique. Au total, ce sont 120 dossiers qui ont été présentés par les candidats : 54 dossiers dans le secteur du numérique, 37 dossiers dans celui de l’agroalimentaire et enfin, 29 dossiers en économie circulaire. Il est précisé que les projets retenus par le comité d’expertise du concours bénéficieront d’un pack d’accompagnement, constitué notamment de formation en gestion d’entreprises et d’un soutien particulier de Tahiti Fa’ahotu et de la CCISM dans la phase de montage de leur projet, ainsi que d’une attention particulière de la part de la SOFIDEP en cas de recherche de financement. Le jury a été séduit par la qualité des projets présentés. Il a souligné la forte mobilisation des Polynésiens dans le cadre de ce concours. Devant le succès incontestable de cette première édition, le président a annoncé la reconduction de ce type de concours pour l’année 2017. Les porteurs de projets sont d’ores et déjà invités à se préparer pour la prochaine édition.

Une conserverie artisanale à base de produits de la mer

remise-de-prix-concours-creation-41Dans le secteur de l’agroalimentaire, le premier prix d’un montant de 5 millions Fcfp a été décerné au projet « Saveurs Tahitiennes » porté par Vaimiti Vanel Tunoa, dont l’objet est la mise en œuvre d’une conserverie artisanale de gammes de tartinables et de plats cuisinés longue conservation à partir de produits de la mer. Le deuxième prix (4 millions Fcfp) a été attribué au projet “La fromagère de Tahiti” de Juliet Lamy, qui propose de fabriquer du fromage à Tahiti avec des ingrédients 100% tahitiens. Le troisième prix (3 millions Fcfp) revient à Hautia Prokop et ToteSuhas pour leur projet de création d’unités de traitement de fruits locaux transformés en fruits secs et chips de légumes, « Tahiti DriedFactory ». Les trois prix suivants, d’un montant de 500 000 Fcfp chacun, ont été décernés aux projets « TahitianSpirulina » de Hérald Hivet, « Les Tilapias de Raiatea » de Pierre Bergonier et « Caviar Vert » d’Harmonie Leeteg.

La méthanisation des déchets

remise-de-prix-concours-creation-66Dans le domaine de l’économie circulaire, le lauréat est la SA Technival récompensant le projet « Pue’Aora », qui vise à mettre en place une unité de méthanisation afin de transformer les déchets fermentescibles en biogaz, et digestat utilisé sous forme de compost ou fertilisant. Le second prix revient au projet porté par Karel Luciani, qui a pour objet la fabrication d’engrais naturels via la valorisation des déchets de la pêche hauturière. Le troisième prix a été décerné à la SA Jus de Fruits de Moorea pour leur projet de « BromélaïneQueen Tahiti » valorisant les drêches d’ananas pour en extraire une enzyme très prisée notamment dans le milieu des cosmétiques ou des industries alimentaires. Les trois prix suivants ont été décernés aux projets « Kaimana Farm Product » (Jessica Maroaunui), « Powder Ma » (SARL SRT, Société de Recyclage de Tahiti) et « La Palette » (Michel Ferrière).

Internet of things

remise-de-prix-concours-creation-91Enfin, concernant le numérique, le premier prix a été décerné à l’EURL Galatea (Jean-Victor Lussan) pour son projet de mise en place de services IOT (Internet of Things) en Polynésie française. Le second prix a été attribué au projet « LeadBees » (Kevin Besson) pour la mise en œuvre d’une plateforme numérique accessible via internet et destinée à la gestion des ruches d’abeilles à distance. Le troisième prix est revenu au projet de drone de surveillance « Hopedroid Concept Radar Craft » porté par David Lemaire. Les trois prix suivants ont été décernés aux projets « Excursion Va’a » (Matairii Maire), « E-shipp » (Elsa Jaubert et Karl Stein) et « Apetahi » de Wilfred Johnston.

02PPT174CA11A
Article précedent

Simulation de crash d'ATR au large de Bora Bora

makatea-1
Article suivant

L'expo sur Makatea perturbée par une manifestation

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

40 millions pour les petits génies de l’économie