ACTUS LOCALESSANTÉ

41% des Polynésiens fument

Tabac

En Polynésie, 41% de la population fume. En moyenne, 194 personnes décèdent par ans à cause du tabagisme sur le fenua. Dans le cadre de la journée mondiale sans tabac le 31 mai, le Ministère de la Santé offre des consultations gratuites de sevrage pour ceux qui souhaiteraient écraser une bonne fois pour toute leur cigarette. Le ministère a pris le parti de jouer sur les motivations de chacun pour mettre fin à sa consommation.

Le directeur de la santé par intérim, François Laudon, ne s’en cache pas, la lutte contre le tabac c’est « répéter, répéter sans fin, jusqu’à ce que ça paye ». En Polynésie, 41% des plus de 15 ans sont fumeurs, dont 34% quotidiennement. L’âge moyen pour débuter une consommation est particulièrement bas sur le fenua. Les deux tiers des jeunes fumeurs ont commencé avant 14 ans. Le problème d’addiction est donc d’autant plus difficile. Mais la consommation moyenne de tabac par personne diminue. Il y a 30 ans, la consommation était de 4kg de tabac par personne. Elle est passée à 1,3kg par personne l’année dernière. Pour autant, 194 décès sont dus chaque année au tabagisme. La complication principale due à l’addiction au tabac est le cancer. Mais il faut aussi compter les bronchites chroniques qui nécessitent des appareillages d’oxygènes. Et cela coûte cher à la CPS. « Plus que les taxes que l’on récupère sur les cigarettes », confie le docteur Marie-Françoise Brugiroux, responsable du centre de consultation spécialisé en alcoologie et toxicomanie. La Polynésie s’associe donc à la journée mondiale sans tabac de l’Organisation mondiale de la Santé, en mettant en place des consultations d’aide au sevrage gratuites du 30 mai au 3 juin. Le taux de réussite d’un sevrage sur un an est de 20%. Cette année, finies les campagnes de culpabilisation et d’arrêt radical, le ministère de la Santé mise sur la motivation de chacun. Selon le docteur Brugiroux, la motivation est le facteur essentiel de la réussite d’un sevrage.

Les consultations se feront au centre de consultations spécialisées à Paofai, en groupes ou individuellement. Le ministère a également prévu des consultations décentralisées à Pirae, quartier Hamuta, les lundi 30  mai et mercredi 1er juin à 17h30. La matinée du 31 mai se déroulera au dispensaire de Papenoo. Des consultations seront proposées à la maternité du CHPF dans la matinée du 2 juin. L’équipe de la direction de la santé se déplacera dans différents collèges et lycées mais aussi dans les îles : A Moorea, aux Marquises et à Uturoa. Cinq spots vidéos ayant pour thème le plaisir retrouvé d’une vie sans cigarette sont disponibles sur Youtube et sur les pages Facebook Ea’ttitude et Drogue et addiction-Polynésie. Enfin, une fiche d’auto-test sur la dépendance et l’addiction sera glissée dans les journaux.

Article précedent

Le haut-commissaire René Bidal est arrivé au fenua

Article suivant

Tatauroscope du samedi 28 mai 2016

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

41% des Polynésiens fument