ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

750 litres de komo détruits à Fatu Hiva

Les gendarmes de la brigade de Hiva Oa se sont rendus mercredi sur l’île de Fatu Hiva où ils ont démantelé un atelier de fabrication de komo. Au total 750 litres de cette boisson fermentée, dangereuse pour la santé, ont été détruits et sept personnes interpellées.

L’intervention mercredi des gendarmes de Hiva Hoa sur l’île de Fatu Hiva fait suite à un rapport d’infraction dressé la veille par le mutoi de l’île à l’encontre de sept individus impliqués dans la fabrication artisanale de komo puaka. Sur place les militaires ont procédé à des perquisitions au domicile des personnes mises en cause. Ces opérations ont permis la découverte de nombreux fûts contenant au total 750 litres de cet alcool frelaté très dangereux pour la santé puisque contenant du méthanol. Un solvant extrêmement nocif pour l’organisme, en particulier pour les yeux et le cerveau. Sur directive du magistrat de permanence au parquet de Papeete les fûts ont été chavirés pour détruire leur contenu et les sept personnes interpellées, âgées de 41 à 59 ans, sont convoquées à la prochaine audience foraine du tribunal de police à Hia Oa.

 

Article précedent

Ce que l'on sait de l'attentat de Nice

Article suivant

Contrôles renforcés sur les routes polynésiennes

1 Commentaire

  1. tupai
    15 juillet 2016 à 11h15 — Répondre

    ce komo puaka est une horreur, d’ailleurs ce n’est pas le vrai komo vus les ingrédients utilisés comme le méthanol !!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

750 litres de komo détruits à Fatu Hiva