ACTUS LOCALESEDUCATION

A Anaa, on est de la vieille école

ecole

Lors de leur dernière mission d’assistance à Ana’a, les militaires du RIMaP-P ont travaillé à la rénovation de la vétuste école primaire de l’atoll. La commune attendait l’ouverture d’un nouvel établissement il y a trois ans. Mais les travaux de construction ont cessé en 2011 suite au départ de l’entreprise qui avait la charge du chantier. La rénovation des militaires a donc permis à l’équipe d’encadrement de l’école de procéder à une rentrée « normale » et surtout beaucoup moins dangereuse pour les bambins.

Courageux, méritants et peut-être même un peu inconscients, les professeurs de l’école de Ana’a travaillent dans des conditions assez précaires depuis quelques années. L’établissement scolaire de l’atoll se fait très vieux. Construit en 1985, il a même commencé à leur tomber sur la tête… A tel point que le directeur de l’école, David Utia, a décidé de « condamner une classe ».

Lorsqu’il pleut à l’extérieur, il pleut aussi à l’intérieur de la classe de Madame Lisa Pihahuna. Avec du recul et beaucoup d’humour, elle se souvient qu’une « planche de contreplaqué a failli lui tomber sur la tête ».

Et pourtant, à quelques pas de la vieille école, un nouvel établissement est sorti de terre il y a quelques années. Tout du moins les fondations de « l’école abri de Ana’a » ont commencé à voir le jour. Le bâtiment devait être livré fin juin 2012. Mais l’école n’a jamais ouvert… Maima Mata’i, troisième adjointe au maire, explique que : « peut-être pour des raisons de budget, la société a laissé tomber l’école ».

Pour l’instant, élèves et instituteurs ont réintégré les anciens locaux rénovés par le RIMaP de Polynésie. En attendant que leur nouvelle école ne soit complètement terminée.

Article précedent

Hinatea Ahnne, la culture et la modernité

Article suivant

Le RIMaP-P au service de la population des îles

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

A Anaa, on est de la vieille école