EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

A Tahiti on ne dit pas encore assez « STOP AUX ARNAQUES » ! – Edito 04/10/2017

Même s’il paraît qu’économiquement notre pays va mieux, chiffres à l’appui, cela ne semble néanmoins pas être ressenti de cette façon par tout le monde. Aussi comme parfois c’est avant toute chose l’instinct de survie qui parle, cela laisse le champ libre à des profiteurs qui tentent d’abuser des plus crédules. Ces derniers sont prêts à tout pour tourner le dos à la chienlit, améliorer leur confort et leur pouvoir d’achat à force d’avoir accumulé les frustrations.

Heureusement des gens qui ont un bon fond se fédèrent parfois pour mettre en garde ces victimes potentielles d’arnaques en tout genre. J’en veux pour preuve différents groupes dédiés locaux qui se sont montés sur les réseaux sociaux, ou des sujets mis en avant dans des forums de discussion populaires du genre « Allo qui sait quoi ».

Toutefois c’est justement lorsque certains sont le plus vulnérable qu’ils deviennent dangereux pour eux-mêmes à bien des niveaux. Il n’est pas rare en effet qu’alors que la supercherie leur est démontrée par A + B qu’ils continuent de vouloir y croire et préfèrent miser sur l’irrationnel. C’est extrêmement dangereux. Car non, il ne faut pas rêver, par les temps qui courent il n’y a pas moyen de gagner à Tahiti 5000$ par jour en restant toute la journée devant son ordinateur à cliquer sur des liens. Il n’est pas possible non plus de pouvoir se payer un bateau, une voiture ou une maison en misant un petit billet de rien du tout, ni de faire réparer sa voiture à distance par un marabout. Mais vous connaissez l’adage, plus c’est gros, plus ça passe.

C’est exactement ce qui s’est passé avec le fameux « Sandra Network », mais alors que la justice est intervenue, que la presse en a fait ses choux gras, que personne n’a pu passer à côté, d’autres surfent dans son sillage et ont l’air, en plus, de se gaver. Il est donc très important que l’on se mobilise tous pour aider ceux qui en ont besoin à y voir clair en dénonçant les aberrations sur lesquelles l’on pourrait tomber. Je vous avoue avoir atteint un degré d’exaspération conséquent lorsqu’il m’arrive de recevoir aujourd’hui, plus de 5 ans après que l’arnaque ait été lancée, des messages me demandant de les re-transférer pour éviter que Facebook ne devienne payant.

Bon je vais vous laisser, je viens de recevoir un email d’une personne qui demande mon aide, elle doit encaisser un héritage mais n’y arrive pas toute seule. Déjà la pauvre elle est traumatisée par la mort de son oncle richissime dans des circonstances obscures dans un patelin en Afrique. Elle a juste besoin que je lui fasse un mandat cash urgent pour débloquer la situation et elle me promet que j’aurai une part sur l’héritage. Ca fait plaisir à voir qu’il existe encore des gens aussi généreux … ou pas.

Article précedent

Journal de 7:30, le 04/10/2017

Article suivant

Vingt recruteurs pour les chercheurs d’emploi à Arue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

A Tahiti on ne dit pas encore assez « STOP AUX ARNAQUES » ! – Edito 04/10/2017