ACTUS LOCALESSOCIAL

Accord signé à la Socredo, pas de grève en vue

Les employés de la Socredo ont eu gain de cause. Les délégués ont signé un accord lundi matin avec leur direction. Augmentation de la prime panier, recrutement de personnel ou encore prime exceptionnelle en janvier prochain… Telles sont quelques-unes des revendications que les salariés de la banque au Uru ont réussi à avoir.

La semaine dernière, les employés des trois banques de la place ont décidé à l’unanimité de reprendre les négociations avec leurs directions respectives. Lundi matin, la direction de la Socredo a reçu les délégués syndicaux. Un accord a été signé et « la grève n’est plus d’actualité », indique-t-on du côté des représentants du personnel. L’accord précise que tout le personnel obtiendra 10 points au lieu des 20 demandés, ce qui correspond à près de 4 200 Fcfp brut d’augmentation. Les 10 autres points demandés ont été renégociés en  recrutement de personnel pour pallier « la centaine d’employés » partis en trois ans. Il a aussi été conclu que tout le personnel recevrait une prime exceptionnelle de 120 000 Fcfp en janvier prochain. La prime panier devrait aussi être augmentée à hauteur de 14 000 à 15 000 Fcfp pour tout le monde.

Article précedent

L'office d'huissier de justice de Moorea supprimé

Article suivant

Un adolescent meurt après une bagarre à Moorea

5 Commentaires

  1. Fanou
    19 décembre 2016 à 19h38 — Répondre

    Et c’est qui qui paie ? Tetuanui and co. On comprend mieux maintenant l’attachement que le personnel a exprimé à l’adresse du Pdg sur le départ. Juste retour des choses…

  2. 20 décembre 2016 à 8h04 — Répondre

    maru noa le uru à la socredo

  3. Iritahua
    20 décembre 2016 à 8h27 — Répondre

    Pôvres de nous, les frais vont augmenter de 100% pour compenser à tous cela. A HIO TO MO’UA

  4. voxpopuli
    20 décembre 2016 à 8h58 — Répondre

    champagne pour tout ce beau personnel, qui est vraiment à plaindre!

    c’est cela une vraie banque de développement !

    taxer , faire fructifier l’argent des autres, et taper sur les plus faibles, encore plus fort, pour augmenter les résultats de la boite et réclamer sa sur prime de fin d’année, !!!!

    a ara, ua tae te taime e aro!

  5. Tiare
    20 décembre 2016 à 15h24 — Répondre

    Les indemnités de départ de M. Estall, ce n’est pas triste non plus.C’est le gros jackpot pendant que d’autres galèrent.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Accord signé à la Socredo, pas de grève en vue