EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Actu : qu’est-ce qu’on pourrait bien en dire ? – Edito 20/12/2017

Bon j’ai essayé mais je ne trouve pas. Je galère depuis trois plombes pour trouver un sujet d’édito. C’est terrible, à deux jours des vacances et de la diffusion de best of jusqu’en janvier de devoir anticiper le truc et vous servir du réchauffé. Je ne m’y suis pas résolu. Dans l’actu y’a quoi qui serait susceptible de déclencher mon courroux et m’inspirer ? Ok je regarde un coup encore, je tape www.radio1.pf Alors « Une enceinte cassée à l’origine du drame de Bora Bora ». A part que c’est totalement pathétique, affligeant de constater qu’à 17 piges on risque de passer les 30 prochaines années de sa vie au trou parce qu’on a planté un gars en plein cœur car il aurait abîmé un haut parleur, vous diriez quoi vous ? Combien de fois il va falloir revenir sur les méfaits de l’alcool, sur la démission parentale où ici sans vergogne on laisse traîner son gamin avec des adultes avec qui ils se saoulent. C’est tellement pathétique de vois à quel point le destin peut basculer d’un instant à l’autre que je n’ai pas envie d’en dire plus.

Après on a quoi d’autre ?  « Grand père veut juste qu’on reconnaisse son innocence ». Ok c’est à propos de la révision du procès de Pouvanaa qui est maintenant officiellement dans les tuyaux mais puisque tout le monde est content, que ça fait l’unanimité, y’a pas grand-chose à dire de plus sur le sujet. A la limite j’aurais pu broder en remuant la mouise et en rappelant à quel point ce pauvre monsieur a été malgré lui le symbole de tous les combats, servant toutes les idéologies politiques locales, bref quelqu’un dont on s’est servi pour bouffer à tous les râteliers quand ça arrangeait. Mais a une semaine de Noël suis-je suffisamment maso pour me lancer là-dedans ? Non.

Ok next : « Le rush des colis de Noël ». Là encore, je vais garder des billes de côté pour plus tard, car si je me lance en rappelant à quel point des usagers sont frustrés de ne pas toujours recevoir leurs marchandises commandées au complet, ou qui finissent par avoir leur colis avec un retard alarmant ou encore dans un état digne d’un transit en Afghanistan … ce serait pas très futé de ma part de me tirer une balle dans le pied alors que j’en ai à mon nom qui n’ont pas encore été livrés.

Suivant : « Louane en concert à Tahiti le 23 mars ». C’est une jolie nouvelle ça, elle est toute mimi et pleine de talent cette jeune femme. Qui a dit « qui ça « ? Alors soit c’est de la mauvaise foi soit ceux qui ne la connaissent pas encore doivent vivre à mi-temps dans une grotte car elle a vendu plus d’un million et demi de disque depuis deux ans, l’oscar de l’espoir féminin pour son rôle dans La famille Bélier et elle passe en boucle à la radio et à la télé. C’est celle qui chante ça, je vais faire de mon mieux : « C’est le jour 1  Celui qu’on retient  Celui qui s’efface quand tu me remplaces Quand tu me retiens C’est celui qui revient ». Voilà j’ai sans doute encore loupé une occasion de me la fermer, suis payé pour parler pas pour chanter, je vous promets que le 23 mars vous n’entendrez qu’elle …  et que demain je serai plus inspiré, bonne journée.

Article précedent

Rougail de crevettes

Article suivant

Le maillot de la ronde tahitienne encore récompensé

1 Commentaire

  1. Lalaland
    21 décembre 2017 à 10h22 — Répondre

    best edito ever

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Actu : qu’est-ce qu’on pourrait bien en dire ? – Edito 20/12/2017