INTERNATIONAL

Afghanistan: attentat-suicide contre des employés népalais à Kaboul

Kaboul (AFP) – Les talibans ont revendiqué lundi un attentat-suicide meurtrier à Kaboul visant des gardes de sécurité népalais, première attaque enregistrée dans la capitale afghane depuis l’annonce d’un renforcement de l’engagement américain contre les insurgés.

Selon le ministère de l’Intérieur, l’attentat survenu peu avant 06H00 (01H30 GMT) sur la route de Jalalabad, la grande ville de l’Est, a fait 14 morts, « tous Népalais » et neuf blessés, dont « cinq Népalais et quatre Afghans », a-t-il précisé dans un communiqué « condamnant fermement cette action terroriste contre un bus transportant des étrangers ».

Des traces de sang étaient visibles sur les flancs du minibus jaune et blanc, dont les fenêtres ont été entièrement soufflées par la déflagration, a rapporté un photographe de l’AFP. L’explosion a été entendue dans un vaste périmètre à la ronde.

Un porte-parole taliban a revendiqué sur les réseaux sociaux l’attaque, la première enregistrée à Kaboul depuis le début du ramadan le 6 juin, visant « les forces d’agression » en Afghanistan. 

« Ce matin tôt, nous avons conduit une attaque martyre contre des gardes des forces d’agression, faisant 20 morts et blessés », a annoncé sur la messagerie WhatsApp un porte-parole taliban, Zabihullah Mujahid, promettant « de divulguer d’autres détails » ultérieurement.

Un responsable de la sécurité a précisé que ces gardes étaient employés par une société de sécurité qui fournit des gardes et des employés à plusieurs ambassades à Kaboul. 

La dernière attaque revendiquée par les talibans dans la capitale afghane avait fait 64 morts et plus de 340 blessés le 19 avril. 

L’attentat de lundi, perpétré par un kamikaze à pied, à la sortie du complexe abritant ces gardes selon la police, intervient dix jours après l’annonce la semaine dernière du renforcement de l’engagement américain contre les insurgés.

 – Nouvel engagement américain –

Les rebelles islamistes qui exigent le départ de toutes les troupes étrangères d’Afghanistan ne cessent de gagner du terrain depuis le début du retrait des forces de l’OTAN: ils progressent principalement dans le sud et l’est du pays mais aussi dans les provinces du Nord. Ils avaient conduit à l’automne dernier une opération éclair et tenu brièvement la grande ville septentrionale de Kunduz.

Plus de 5.000 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués en 2015 et les Nations unies ont fait état d’un bilan record de plus de 11.000 victimes civiles, dont 3.550 morts.

Face à cette situation, le président Barack Obama a décidé à la mi-juin de freiner le retrait des troupes américaines. Un contingent de 9.800 hommes doit demeurer dans le pays pendant la plus grande partie de 2016 puis passer à 5.500 hommes en janvier 2017 dans le cadre de l’opération « Resolute Support » sous l’égide de l’Otan, qui compte au total près de 10.000 hommes.

Pour la Maison Blanche, le coup de main militaire annoncé, réclamé par les militaires américains stationnés en Afghanistan, ne signifie pas un « chèque en blanc pour viser les talibans » avait précisé un responsable. Cependant, les forces américaines qui se tiennent déjà aux côtés des forces spéciales afghanes sur le terrain des hostilités, pourront désormais soutenir l’armée régulière en lui apportant un soutien aérien et une mission « d’accompagnement et de conseil au sol et dans les airs » avait précisé un responsable.

Le ministère afghan de la Défense avait salué cette décision en espérant que cet engagement nouveau allait « augmenter les capacités opérationnelles » de l’armée afghane.

Attentat contre un minibus transportant des employés de sécurité népalais me 20juin 2016 à Kaboul. © AFP

© AFP SHAH MARAI
Attentat contre un minibus transportant des employés de sécurité népalais me 20juin 2016 à Kaboul

Article précedent

Réfugiés et déplacés: 65,3 millions en 2015, nouveau record mondial

Article suivant

Actu : « Vik’ura, la Perruche Polynésienne » symbole du Sport Polynésien

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Afghanistan: attentat-suicide contre des employés népalais à Kaboul