INTERNATIONAL

Air France: la direction veut reprendre le dialogue social en août

Paris (AFP) – La direction d’Air France a proposé mardi aux trois syndicats représentatifs des hôtesses et stewards en grève depuis une semaine de « reprendre les négociations » sur le futur accord d’entreprise courant août, a-t-on appris auprès de son service de presse.

« La direction a proposé de reprendre dès le mois d’août les négociations », a-t-on déclaré de même source.

Il s’agit d' »une prise de contact via un courrier envoyé par mail par le directeur des ressources humaines, Gilles Gateau, aux trois organisations syndicales représentatives » du personnel navigant commercial (PNC), le SNPNC-FO, l’UNSA-PNC et l’UNAC, a-t-on ajouté de même source.

Auparavant sur Europe 1, la secrétaire générale du SNPNC-FO, Christelle Auster avait évoqué sur Europe 1 « un courrier » de la direction « qui entend reprendre les discussions à la fin du mois d’août ».

« Nous n’avons pas eu de discussion pendant toute la durée du conflit mais nous avons reçu aujourd’hui même une lettre de la direction qui entend reprendre les discussions à la fin du mois d’août », a-t-elle déclaré.

Mme Auster a exclu l’éventualité d’une reprise imminente du mouvement de grève, comme l’avaient laissé entendre lundi son syndicat et l’UNSA-PNC, réunis en intersyndicale et à l’origine de l’appel à la grève. Pour Mme Auster, la « priorité » est de « parvenir à un accord qui soit acceptable ».

Le mouvement de grève des hôtesses et stewards d’Air France doit s’achever mardi soir, à l’issue d’une semaine de conflit social qui a touché « 180.000 passagers » et coûté environ « 90 millions d’euros », selon la direction.

Le SNPNC-FO et l’Unsa-PNC (46% de représentativité à eux deux) avaient appelé à cette grève pour protester contre le renouvellement pour 17 mois seulement de l’accord d’entreprise fixant leurs règles de travail, de rémunération et d’avancement, qui prendra fin le 31 octobre. Ils jugent cette durée insuffisante, tout comme les mesures proposées par la direction concernant notamment la réduction de la composition des équipages.

Le PDG du groupe Air France - KLM Jean-Marc Janaillac, le 27 juillet 2016 à Paris. © AFP

© AFP ERIC PIERMONT
Le PDG du groupe Air France – KLM Jean-Marc Janaillac, le 27 juillet 2016 à Paris

Article précedent

Attentats de Paris: la place de la République nettoyée des fleurs et bougies

Article suivant

JO-2016/Dopage: le président du CIO appelle à une "révision totale du système de lutte antidopage"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Air France: la direction veut reprendre le dialogue social en août