ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Un Twin Otter d’Air Tahiti contraint à l’atterrissage d’urgence à Ua Huka

© DR

© DR

Un Twin Otter a dû atterrir d’urgence aux Marquises, sur l’île de Ua Huka, après un dégagement de fumée. L’incident s’est produit quelques minutes avant l’atterrissage prévu. Les passagers et les membres de l’équipage sont indemnes.

Ce dimanche, dans la matinée, un dégagement de fumée a été observé sur un Twin Otter d’Air Archipels quelques minutes avant son atterrissage. L’appareil faisait la liaison entre Hiva Oa et Ua Huka quand les passagers ont remarqué cette fumée qui a fini par envahir une partie de la cabine. Les procédures d’urgence ont immédiatement été appliquées par l’équipage. Le Twin Otter s’est posé à Ua Huka sans dommage et l’évacuation de l’avion s’est déroulée dans le calme. Les 14 passagers, dont deux touristes, ont ensuite été pris en charge par les membres d’équipage et le personnel de l’escale d’Air Tahiti. Un plan de gestion de crise a été déclenché et la cellule d’aide aux personnes activée pour offrir le soutien et l’assistance nécessaires aux passagers, qui sont tous indemnes. Procédure habituelle dans ces conditions. Une équipe technique a été dépêchée sur place pour procéder à une première expertise de l’appareil. Plusieurs hypothèses peuvent être envisagées mais celle qui est privilégiée par la direction d’Air Archipels serait un problème sur la climatisation. Mais hier soir, Manate Vivish, gérant de cette compagnie, avouait leur ignorance sur la provenance de cette fumée. C’est l’équipe technique qui doit désormais en déterminer l’origine.

La direction d’Air Tahiti et d’Air archipels affirme que l’appareil avait passé sa visite hebdomadaire la veille de l’incident et que rien n’avait été remarqué. Et que ce Twin Otter avait également passé sa visite régulière au bout des 125 heures de vol il y a quelques semaines, sans problème non plus. Une enquête interne a donc été ouverte et la direction de l’aviation civile ainsi que le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) procéderont également à leurs investigations.

Le Twin Otter est, depuis l’incident, cloué au sol, jusqu’à ce que les mécaniciens trouvent la panne et la solution à celle-ci. Les vols inter-îles pour Ua Huka et Ua Pou sont donc annulés pour le moment. Le second Twin Otter étant en visite des 125 heures à Tahiti Faa’a, les passagers pourraient être acheminés par bateau. Les personnes concernées peuvent appeler la compagnie au 40.86.42.42.

ambulance tahiti samu
Article précedent

Un scootériste se tue sur la route à Paea

Article suivant

Répondeur du 12:00, le 15/07/16

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un Twin Otter d’Air Tahiti contraint à l’atterrissage d’urgence à Ua Huka