ACTUS LOCALESSOCIAL

« Enfin la direction commence à négocier »

©  Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

Lundi soir, les négociations ont été productives entre les syndicats et la direction d’Air Tahiti. Selon la secrétaire générale de Otahi, Lucie Tiffenat, « enfin la direction commence à négocier ». Des ouvertures ont été faites sur deux points : la prime de transport et le management. Mais syndicat et direction ne veulent toujours rien lâcher sur le plan social.

Depuis le début du conflit social chez Air Tahiti, les négociations sont instables. Après une discussion avortée samedi, les rencontres semblent plus sereines depuis lundi après-midi. Mardi matin, la secrétaire générale de Otahi, Lucie Tiffenat, s’est dite satisfaite que « enfin la direction commence à négocier ». Mais la syndicaliste regrette toutefois le temps « perdu par la direction à pratiquer la politique de l’autruche ». Lucie Tiffenat regrette les pertes d’exploitations subies par la compagnie depuis le début du conflit. Des pertes qui, selon elle, sont bien plus élevées que l’augmentation de la prime de transport demandé par les syndicats, et finalement acceptée par la direction.

La direction a également fait une ouverture sur le sujet sensible du management. Les syndicats demandent à ce qu’Air Tahiti reconnaissent « les pressions et la mauvaise ambiance dans les services ». Selon Lucie Tiffenat, la direction est prête à accepter l’existence des plaintes mais pas leur véracité.

Ces ouvertures ne sont pas sans concessions. Selon Lucie Tiffenat, la direction demande aux syndicats d’abandonner le plan social et de signer un protocole de fin de grève.

Du côté de la direction, on refuse de confirmer l’information en affirmant que les négociations sont toujours en cours. Une nouvelle rencontre entre les syndicats et la direction ont eu lieu mardi après-midi.

Article précedent

Se décoloniser ... d'un système de pensée - Edito 31/05/2016

Article suivant

Benzema: Deschamps "a cédé à la pression d'une partie raciste de la France"

3 Commentaires

  1. Iritahua
    1 juin 2016 à 11h34 — Répondre

    De prendre la population et les touristes en otage, bravo les dirigeants d’Air Tahiti de retarder les négociations et de prendre une belle perte dans la gueule.

  2. 1 juin 2016 à 13h18 — Répondre

    Je n’ai pas encore réussi à trouver la liste de toutes les revendications du personnel d’AT. Peut-être pourriez-vous m’indiquer où je peux trouver cela. Je pourrais enfin comprendre ce long blocage

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« Enfin la direction commence à négocier »