ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

« Alerte à la bombe » sur le vol de Teva Rohfritsch

© Tweet GregMaxfield

© Tweet GregMaxfield

Plusieurs Polynésiens ainsi que le ministre de l’Économie numérique, Teva Rohfritsch, étaient en vol vers Paris, mardi, sur le AF65 d’Air France lorsque leur avion a été redirigé vers l’aéroport de Salt Lake City suite à une alerte à la bombe. Les passagers ont été interrogés par le FBI et l’avion a été fouillé intégralement. Après plus de deux heures passées dans l’aéroport américain, les passagers ont pu ré-embarquer vers Paris.

« Gros stress les amis vol AF Lax-Paris posé en urgence à salt lake city pour cause d’alerte … On n’est pas prêts de décoller pour Paris mais tout le monde va bien. Soyez prudents le monde est fou ! » Le message de Teva Rohfritsch se voulait rassurant mardi après-midi vers 17h30 (heure de Tahiti). Contacté par Radio 1, le ministre a expliqué être dans l’attente à l’aéroport de Salt Lake City suite à une « alerte à la bombe » survenue en plein vol. Plusieurs médias américains ont d’ailleurs repris l’information en évoquant deux avions d’Air France redirigés en urgence sur l’aéroport le plus proche pour « raison de sécurité ». Teva Rohfritsch a expliqué que les passagers ont été interrogés et que l’avion a été intégralement fouillé pendant près de deux heures.

L’avion a pu repartir vers Paris un peu plus de deux heures après cette alerte. Air France a indiqué dans un communiqué avoir dérouté ses deux avions après avoir reçu un appel téléphonique prévenant d’une explosion imminente à venir sur ses avions.

Article précedent

Flosse demande la prescription de l'affaire Haddad

Article suivant

Le procès du SED entraîne le report de Anuanuraro

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Alerte à la bombe » sur le vol de Teva Rohfritsch