ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Alternatiba revient et voit plus grand

ALTERNATIBA

Le collectif Colibris Tahiti, en partenariat avec la ville de Punaauia, organise la seconde édition du festival écolo et solidaire « Alternatiba » samedi 14 novembre prochain de 9 à 21 heures à la mairie de la commune de la côte Ouest. Le village « des alternatives » accueillera différents acteurs du développement durable local. A quelques semaines de la COP21, le collectif Colbri Tahiti souhaite mettre en avant la place du citoyen dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Créé pour la première fois en 2009 à Bayonne, les festivals Alternatiba sont maintenant au nombre de 97 à travers la France et l’Outre-mer. En Polynésie, le premier « village alternatif » a vu le jour en 2014 à l’initiative du collectif Colibris Tahiti. Fort de la réussite du premier festival, où 2 000 personnes se sont pressées, les Colibris de Tahiti ont voulu « voir plus grand » pour cette deuxième édition. L’ambition était donc d’accueillir encore plus de visiteurs et de partager encore plus d’alternatives. En effet, l’objectif des festivals Alternatiba est de proposer à tout à chacun des alternatives à sa façon de vivre, de travailler, de communiquer, de consommer… Le tout pour préserver l’environnement, réduire au maximum les émissions de CO2 et les déchets. Le constat du collectif est que depuis la COP 1 en 1995 « rien n’a vraiment changé » et qu’il est important d’opérer un changement chacun à son niveau, comme l’explique Teraiapiti Isabelle, l’un des organisateurs du festival Alternatiba.

Le village sera organisé autour de six quartiers différents : santé/bien-être, alimentation/agriculture, éducation, solidarité/partage, biodiversité/environnement et énergie/habitat/mobilité. Une centaine d’acteurs proposeront des ateliers pratiques de recyclage comme la création d’un ballon de foot avec des sacs plastiques, la création de produits ménagers bio, des espaces de paroles, des ateliers participatifs avec notamment la confection d’un ma’a participatif…

Le village proposera également des méthodes alternatives pour se soigner, une bourse aux graines ou le « aita moni shop » où chacun viendra déposer quelque chose et trouver quelque chose qui lui sera utile. La Croix Rouge sera présente avec son épicerie solidaire, ainsi que le centre de transfusion sanguine. « Il y a plus de 111 choses à voir, à entendre, à écouter, à faire ou à manger », assure Teraiapiti Isabelle.

Le festival Alternatiba c’est aussi un « village Off » le vendredi 13 novembre. Pas moins de 800 collégiens et lycéens pourront assister à la projection du film « En quête de sens ». L’après-midi, 60 enfants de Outumaoro participeront à des ateliers de recyclage. « Les générations futures sont essentielles », explique Teraiapiti Isabelle.

Article précedent

Le trésor de Tupai ! - Edito 10/11/2015

Article suivant

Première hausse pour l'emploi depuis sept ans en 2014

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Alternatiba revient et voit plus grand