ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Après Nice, René Bidal à la rencontre des réservistes polynésiens

Jeudi matin, le haut-commissaire, René Bidal, a rencontré 25 jeunes polynésiens engagés dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie de Polynésie française. Ces jeunes volontaires viennent en renfort des unités dans le cadre de la mobilisation de la réserve opérationnelle par le Président de la République au lendemain de l’attentat de Nice.

Le haut-Commissaire, René Bidal, est allé, jeudi matin, à la rencontre de 25 des jeunes polynésiens engagés dans la réserve opérationnelle de gendarmerie pour la Polynésie française. Il était accompagné de son directeur de cabinet, Frédéric Poisot, ancien commandant de gendarmerie. Ils ont été accueillis à la caserne de Faa’a, par le Colonel Pierre Caudrelier, commandant la gendarmerie pour la Polynésie française. René Bidal a déclaré que ces 25 volontaires étaient « une capacité supplémentaire  offerte au commandement de la gendarmerie du territoire pour renforcer les brigades en tenant compte des spécificités des communes concernées ». Le haut-commissaire a précisé que dans le contexte national, cette réserve opérationnelle a vocation à être augmentée en fin d’année pour atteindre environ 200 jeunes qui serviront dans la réserve opérationnelle de gendarmerie pour la Polynésie française.

D’après communiqué.

Article précedent

Une application audio pour découvrir Papeete

Article suivant

Père Auguste met en garde Alain Juppé

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Après Nice, René Bidal à la rencontre des réservistes polynésiens