ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Aremiti 6 attendu pour fin 2019

© Cédric Valax

C’est officiel, le groupe Degage vient d’obtenir la licence nécessaire à la navigation entre Tahiti et Moorea de son prochain bateau Aremiti 6. Un arrêté a en effet été pris en ce sens le 15 septembre dernier par le ministère de l’Equipement et des Transports intérieurs. Le dernier né de la flotte Aremiti pourra être mis en exploitation avant la fin de l’année 2019.     

L’octroi de cette licence n’a pas été un long fleuve tranquille pour le groupe Degage. Trois passages « devant le comité consultatif de la navigation maritime interinsulaire » (CCNMI) ont en effet été nécessaires pour pouvoir obtenir le précieux sésame autorisant la navigation. Le nouveau bateau sera long de plus de 50 mètres pour une largeur de 15 mètres, avec une capacité d’accueil de 550 passagers et 5 véhicules. Ce bateau rapide pourra atteindre la vitesse maximale de 38 noeuds soit à peu près 70 km heure. Il devrait effectuer au minimum trois rotations par jour la semaine et 2 rotations minimum les samedis et dimanches ainsi que les jours fériés. Tuanua Degage affirme que «  l’âge avancé du Aremiti 5 » a penché en leur faveur … « il commence à avoir des signes de fatigue » mais pas seulement. L’armateur met aussi en avant l’inadaptation du bateau Aremiti 5 par rapport aux réels besoins que sont principalement le transport des élèves et des travailleurs. Un sur dimensionnement du navire qui entraîne des coûts importants de fonctionnement et de maintenance pour la compagnie maritime.

Le Aremiti 6 devrait coûter 2, 250 Milliards Fcfp à la compagnie qui compte bien demander la défiscalisation même si selon le gérant de Aremiti, le CCNMI n’a pas voulu à l’époque « statuer sur un plan de financement qui prenait en compte la défiscalisation locale ».

NB : Pour information, la publication de l’arrêté ministériel autorisant la navigation de l’Aremiti 6 au Journal Officiel (JOPF) comporte une coquille de choix dans les dimensions du bateau annoncé comme mesurant 14 mètres de long pour 2,6 mètres de largeur. Des dimensions qui ne sont pas celles attendues pour un bateau apte à transporter plus de 500 passagers entre Tahiti et Moorea. Interrogé par notre rédaction, l’armateur confirme que le future Aremiti 6 est bien un bateau et non pas une maquette.

Article précedent

La Polynésie peut-elle être un exemple pour l’aquaculture ?

Article suivant

L’oncle pervers échappe aux 7 ans de prison demandés par le procureur

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Aremiti 6 attendu pour fin 2019