ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Arnaque au change de dollars d’une ex-élue de Papeete

Ces dernières semaines, plusieurs victimes se sont exprimées sur Facebook pour dénoncer l’arnaque sur les réseaux sociaux d’une ancienne élue de Papeete et pilier du No oe e te nunaa, Regina Suen Ko. Cette dernière proposait des dollars à un taux de change beaucoup plus intéressant que les banques, en les vendant à 95 Fcfp. Problème, de nombreuses personnes n’ont jamais vu la couleur de leurs dollars et Régina Suen Ko est aujourd’hui selon eux « introuvable ». Nous avons pu contacter l’ancienne élue qui n’a pas souhaité s’exprimer, et qui affirme avoir commencé à rembourser certaines victimes.

Les arnaques en tous genres vont bon train sur les réseaux sociaux. Mais lorsque les instigateurs sont des personnes publiques, difficile de se méfier. Depuis quelques semaines, plusieurs personnes lancent des appels sur Facebook pour retrouver l’ancienne élue de Papeete, Regina Suen Ko, comme l’ont rapporté nos confrères de Tahiti Infos mardi matin. Cette dernière proposait, au travers des réseaux sociaux, d’échanger des Fcfp en dollars à un tarif bien plus attractif et moins cher que les banques. Problème, après plusieurs retards de paiement des fameux dollars, Régina Suen Ko a totalement disparu de Facebook et changé de numéro de téléphone. L’intéressée est pourtant loin d’être inconnue du grand public. Pilier du No oe e te Nunaa de Nicole Bouteau, élue municipale de Papeete sur la liste de Michel Buillard en 2008, candidate suppléante sur la liste A Ti’a Porinetia pour les territoriales de 2013, puis « attachée parlementaire » de Nicole Bouteau à l’APF jusqu’en 2016, Régina Suen Ko reste « introuvable » pour une bonne partie de ses victimes.

De 90 000 à plusieurs millions de Fcfp !

Contactés via Facebook, les victimes en question disent attendre le remboursement de sommes d’argent allant de 90 000 jusqu’à plusieurs millions de Fcfp pour certains. « On essaye tous d’avoir à 100 voire même à 95 Fcfp le dollar », explique Liana qui dit avoir pêché par excès de « confiance » parce qu’elle connaissait Regina Suen Ko qui travaillait à l’assemblée.

Hina n’a pas non plus vu la couleur de ses dollars. Mais elle a réussi à retrouver Régina Suen Ko, « non sans peine » affirme-t-elle. Elle a décidé de lui donner une « deadline » pour être remboursée sans quoi elle déposera plainte.

Liana réfléchit également à déposer plainte. Elle regrette de ne pas avoir fait, comme certaines personnes, une attestation ou une reconnaissance de dettes.

Contactée, Régina Suen Ko n’a pas souhaité s’exprimer. Mais elle affirme qu’elle a commencé à rembourser certaines victimes.

Article précedent

La mairie de Moorea offre le repas aux élèves

Article suivant

Tatauroscope du mercredi 10 mai 2017

4 Commentaires

  1. Tiare 1
    9 mai 2017 à 10h43 — Répondre

    L’honnêteté, la moralité sont loin d’être les qualités 1ères des personnes qui baignent ou ont baigné dans le milieu politique. La preuve en est avec Reynald Temarii mouillé dans les affaires frauduleuses de la Fifa et à qui on a offert une place de conseiller dans le va’a.

  2. 10 mai 2017 à 6h19 — Répondre

    Soeur jumelle de Nicole Bouteau l’actuelle ministre du tourisme, elles étaient inséparables; de vraies soeurs siamoises. Aujourd’hui, elles sont en froid et Nicole Bouteau répond même aux personnes qui la recherchent qu’elle ne la connait pas. Quel étrange déni de vérité pour une dame qui prétendait incarner une autre gouvernance. Quels sont les autres cadavres dans ses placards ?

  3. Iritahua
    10 mai 2017 à 7h10 — Répondre

    lorsqu’on a goûté le monde politique, la facilité des moyens de s’en procurer, on continuera sur la lancée. Tout ce beau monde ne sont des pilleurs de nos taxes. S’ils n’ont pas ces avantages, ils auront déjà délaissés.

  4. 10 mai 2017 à 14h36 — Répondre

    Des véritabes prédateurs manipulateurs çà court les rues.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Arnaque au change de dollars d’une ex-élue de Papeete