EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Arrêt du tabac : la méthode miracle c’est votre volonté … – Edito 31/05/2018

Il y a exactement 522 jours, soit le 25 décembre 2016, j’ai pris sans doute la meilleure décision de ma vie, arrêter le tabac. Depuis cette date j’ai évité d’allumer 15 660 cigarettes au vu de ce qu’était ma consommation quotidienne. Cela m’a permis d’économiser 783 000 Fcp soit en gros l’équivalent d’un peu plus de 5 mois de SMIG en Polynésie. J’ai gagné … 10 kilos. Rires. Je ne peux pas vous confirmer que ce soit directement lié, mais quand bien même, c’est un moindre mal par rapport aux autres bénéfices sur ma santé.

En ce 31 mai, à l’occasion de la journée mondiale sans tabac de l’OMS, je suis content de vous parler un peu de moi avec ce nouveau point d’étape, car je suis persuadé que ces chiffres sont susceptibles de faire réfléchir de nombreux auditeurs. Lorsque il y a quelques mois j’avais déjà abordé ce sujet je ne m’attendais pas à être confronté à de véritables Ayatollahs de la lutte contre le tabac. S’il n’était pas question, ni à l’époque, ni maintenant, de faire culpabiliser les fumeurs, qui dans l’absolu font ce qu’ils veulent, je ne m’attendais pas cependant à faire la connaissance d’une engeance qui parvenait presque à me faire culpabiliser de la méthode que j’avais choisi pour arrêter.

Parce que j’étais passé à la cigarette électronique en tentant de me sevrer de cette drogue qu’est la nicotine en prévoyant de baisser petit à petit sa concentration dans les liquides de vapotage que je consommais, je ne pouvais trouver grâce à leurs yeux tant je semblais encore être en pacte avec le Diable. Pourtant je peux en témoigner, utiliser ce moyen pour vous désaccoutumer fonctionne. Je suis progressivement passé de 18mg de nicotine par litre de e-liquide, à une concentration de 3mg par litre tout dernièrement, et je ne suis pas à cran. – (avec la voix déportée du micro et hurlant avec énervement) Baisse la télé on va l’entendre dans mon enregistrement. – Pardon. Bon c’est tout récent, et il faut bien avouer que je pourrais être embauché en boîte de nuit pour remplacer une machine à fumée tellement je tire dessus en ce moment, mais ça va se rationaliser et d’ici la fin de cette année je compte passer à des produits n’en contenant plus du tout. Du coup, à termes, le geste de porter une cigarette électronique à la bouche disparaîtra sans doute de lui-même.

Quelle que soit la méthode que vous aurez choisie : hypnose, auto-hypnose, méditation, chewing-gums, patches, suture de vos lèvres, etc., ou même un arrêt brutal, ne laissez jamais personne parasiter votre motivation. Sachez aussi repérer ceux qui au-delà de la bien-bien-pensance de façade, font du business pour vous sortir de votre addiction. Il n’y a pas de méthode miracle, nous sommes tous différents, le plus important étant de trouver la motivation, fut-elle liée à l’augmentation de votre pouvoir d’achat. A ce propos, honnêtement, je ne me sens pas vraiment plus riche, si ce n’est de ne pas penser qu’espèces sonnantes et trébuchantes et considérer que se donner toutes les chances de pouvoir aimer et être aimé de son vivant le plus longtemps possible soit sans doute la plus belle des richesses. Pensez-y.

Article précedent

Journal de 7:30, le 31/05/2018

Article suivant

Formation: CFF4 – La gestion d’un club de A à Z !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Arrêt du tabac : la méthode miracle c’est votre volonté … – Edito 31/05/2018