ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Arrêté après 1 232 appels anonymes à la DSP

Un homme âgé de 45 ans sera jugé en février prochain pour avoir passé 1 232 appels anonymes au numéro de police secours de la DSP à Papeete entre les mois d’avril et juillet.

Un quadragénaire a été placé en garde à vue en fin de semaine dernière après avoir passé plus de 1 000 appels anonymes au 17, le numéro d’urgence de la Direction de la sécurité publique (DSP). Entre le 11 avril et le 12 juin, l’homme a appelé 576 fois en numéro masqué, puis 656 fois entre le 22 juin et le 12 juillet. Un nombre impressionnant d’appels qui ont poussé le directeur de la DSP, Mario Banner, a déposer plainte.

L’auteur des coups de fil a rapidement été identifié et arrêté. Pour toute explication, l’homme de 45 ans et originaire de Maupiti a indiqué « s’ennuyer » car il ne pouvait pas retourner sur son île… Il sera jugé le 22 février prochain par le tribunal correctionnel de Papeete.

Article précedent

Les salariés du Méridien Bora Bora veulent une prime d’un million par jour

Article suivant

Des aveux quasi-complets dans le procès Mai-Marlier

1 Commentaire

  1. TARAMAKEMO
    22 août 2018 à 14h10 — Répondre

    N’importe quoi …

    Quand je pense que la DSP a mieux à faire que perdre leur temps avec une parasite pareil …

Répondre à TARAMAKEMO Annuler la réponse.

PARTAGER

Arrêté après 1 232 appels anonymes à la DSP