ACTUS LOCALESEDUCATIONPOLITIQUE

Arrivée d’Annick Girardin : des couronnes et une mini-manif

©Tahiti Zoom

Troisième visite en Polynésie de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, qui a été accueillie par des représentants syndicaux opposés à la réforme des retraites. La ministre les recevra vendredi.

Le haut-commissaire Dominique Sorain, le président du Pays Édouard Fritch, le président de l’assemblée Gaston Tong Sang, ainsi que plusieurs ministres  dont Teva Rohfritsch, Christelle Lehartel, Tea Frogier et Isabelle Sachet, étaient à l’aéroport samedi soir pour accueillir Annick Girardin.

©Tahiti Zoom

Préparer la visite présidentielle ? À sa descente d’avion, Annick Girardin a surtout évoqué la « trajectoire 5.0 » signée l’an dernier par les départements et territoires d’Outre-mer et qui vise le « zéro exclusion, zéro vulnérabilité au changement climatique, zéro carbone, zéro polluant agricole, zéro déchet » à l’horizon 2030.

Les syndicats enseignants SNUipp-FSU, SNES-FSU et FO étaient également présents à l’aéroport hier soir, aux cris de « Non non non à la retraite à points », et arborant des banderoles « Nous attendons des garantis » (sic), « Écoutez le peuple », « Girardin, baratin, range tes points » ou « Macronavirus, sortez vos masques (à gaz) ». Annick Girardin s’est adressée à eux pour leur assurer que le travail sur les spécificités des outre-mer est en cours dans le cadre de la réforme des retraites.

La ministre a immédiatement annoncé qu’elle recevrait les syndicats de fonctionnaires d’État dans l’après-midi de vendredi.

©Tahiti Zoom

Article précedent

Béatrice Lucas repart dans la course à Taiarapu Est

Article suivant

Nouvel an chinois : journée culturelle sous le signe du rat de métal

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Arrivée d’Annick Girardin : des couronnes et une mini-manif