AFPINTERNATIONALSOCIÉTÉ

Attentat à Nice: vague de condamnations dans le monde

Paris (AFP) – L’attentat qui a fait au moins 84 morts jeudi soir à Nice, a provoqué une vague d’indignation à travers le monde, et les message de « solidarité » de nombreux dirigeants affluaient vendredi matin. 

– Les dirigeants et représentants de 51 pays asiatiques et européens, réunis vendredi en Mongolie pour le 11e sommet Europe-Asie, ont condamné les récentes « attaques terroristes haineuses et lâches » ayant frappé le continent eurasiatique, notamment à Nice. « Nous réaffirmons notre engagement à joindre nos forces pour combattre la peste du terrorisme ».

– « Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié, au moment où elle fait face à cette attaque », a déclaré Barack Obama. « En ce 14 juillet (fête nationale marquant la Révolution française de 1789), nous nous rappelons (…) les valeurs démocratiques qui ont fait de la France une inspiration pour le monde entier ».

– « Nous avons encore vu que le terrorisme ignore absolument ce qu’est la morale humaine », s’est indigné Vladimir Poutine dans un télégramme adressé à François Hollande. « La victoire contre ce +mal monstrueux+ nécessite l’union des forces de l’humanité civilisée ». 

– Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont « condamné avec la plus grande fermeté l’attaque terroriste barbare et lâche » de Nice.

– « L’Allemagne est aux côtés de la France dans la lutte contre le terrorisme », a déclaré la chancelière allemande, Angela Merkel, depuis Oulan-Bator. « Les mots suffisent à peine pour dire ce qui nous unit à nos amis français ».

– Le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a présenté sur Twitter ses condoléances au peuple français, et dénoncé un « attentat exécrable ». 

– Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a condamné un « attentat (…) dirigé contre des personnes innocentes et contre les valeurs fondamentales que défend l’Otan. Le terrorisme n’aura jamais raison de la démocratie, de la liberté et de nos sociétés ouvertes ».

– Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a déploré « un jour triste pour la France, pour l’Europe, pour nous tous ». « Ceux qui ont été visés par l’attaque étaient des gens qui fêtaient la liberté, l’égalité et la fraternité ».

– « Une fois de plus, tant de rêves détruits, tant de plans de vie avortés, tant de biographies cassées », a déploré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker depuis Oulan-Bator. « On en est à se demander quand ça va s’arrêter ».

– Le Vatican a suivi avec une « énorme préoccupation les terribles nouvelles de Nice », selon le porte-parole du Vatican dans un communiqué rédigé en français. « Nous exprimons de la part du Pape François notre participation et notre solidarité avec la souffrance des victimes et du peuple français tout entier » en « un jour qui devait être un grand jour de fête ».

– Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, qui avait assisté au défilé du 14 juillet à Paris plus tôt dans la journée, a fustigé une « attaque affreuse (…) contre des personnes innocentes durant un jour qui célèbre la liberté, l’égalité et la fraternité ».

– « Les Canadiens sont bouleversés », a tweeté le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, sur son compte. 

–  Pour le président turc, Recep Tayyip Erdogan, « cet acte barbare (…) démontre la nécessité d’une lutte déterminée et globale contre le terrorisme ». « Les organisations terroristes ne font aucune distinction entre la Turquie, la France, la Belgique, l’Arabie Saoudite ou les Etats-Unis ». 

– La plus haute institution de l’islam sunnite en Egypte, Al-Azhar, a appelé à l’unité pour « débarrasser le monde du terrorisme », dont les attaques « abominables contredisent les enseignements de l’islam ».

– L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et l’Egypte ont condamné l’attaque dans les termes les plus vifs et assuré la France de leur soutien. Le terrorisme « ne connaît pas de frontières et détruit la vie d’innocents à travers le monde », a souligné le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi. « De tels actes renforcent la détermination des pays et des peuples épris de paix pour combattre et vaincre le terrorisme ».

– Le Premier ministre suédois Stefan Lövfen a dénoncé « une attaque contre des innocents et notre modèle de société ouverte et démocratique ».

– Le président ukrainien, Petro Poroshenko, a dénoncé en français une « attaque terrible » sur Facebook. « Choqué. Le peuple ukrainien apporte son soutien aux familles des victimes et à tous les français. »

– « L’action du terrorisme barbare est vouée à l’échec », a déclaré le ministère grec des Affaires étrangères. « Nous sommes certains qu’en dépit des extrémistes, la France, le phare des idées des Lumières, de la démocratie et de la liberté, continuera sans cesse d’éclairer l’Europe et le monde ».

– Le président brésilien par intérim, Michel Temer, a condamné « cette abjecte et outrageante action » perpétrée « contre des innocents qui célébraient les valeurs universelles les plus élevées, la liberté des peuples, l’égalité entre les citoyens et la fraternité ».

– « Consternation » et « profonde solidarité » de la présidente chilienne Michelle Bachelet.

Des fleurs en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, déposées le 15 juillet 2016 devant l'ambassade de France à Berlin. © AFP

© AFP John MACDOUGALL
Des fleurs en hommage aux victimes de l’attentat de Nice, déposées le 15 juillet 2016 devant l’ambassade de France à Berlin

Article précedent

Tentative de coup d'Etat en Turquie où un couvre-feu et la loi martiale sont décrétés

Article suivant

L'ex-femme du tueur de l'attentat de Nice en garde à vue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Attentat à Nice: vague de condamnations dans le monde