INTERNATIONAL

Attentat: Israël annonce un premier tour de vis autour du ramadan

Tel-Aviv (AFP) – Israël a annoncé jeudi un premier tour de vis en restreignant la liberté de mouvement des Palestiniens pour le ramadan, au lendemain de l’attentat anti-israélien le plus meurtrier depuis des mois.

Deux Palestiniens d’une vingtaine d’années ont semé mercredi soir la terreur à Tel-Aviv en ouvrant le feu sans discrimination sur des clients attablés dans un quartier animé de restaurants et de bars. Quatre Israéliens ont été tuées, cinq blessés et les assaillants arrêtés, dont l’un après avoir été blessé par balles.

Des images de vidéosurveillance publiées dans la nuit montrent l’horreur de la fusillade.

Deux hommes en costume-cravate, à l’allure d’hommes d’affaires, ouvrent le feu avec deux armes de poing, semble-t-il automatiques, semant la panique dans le restaurant Max Brenner, alors très fréquenté. L’une des victimes au moins est exécutée à bout portant. L’un des assaillants perd son chargeur. L’autre projette son arme contre le sol par dépit quand elle s’enraye.

Deux hommes et deux femmes israéliens ont été tués: Ido Ben Arié, 42 ans, Michael Feige, 58 ans, Ilana Navé, 39 ans, et Mila Michaiev, 32 ans, selon la police. Ils devaient être inhumés dans la journée.

Les auteurs ont été identifiés comme Khaled Mohammad Makhamrah et Mohamad Ahmad Makhamrah, un étudiant et un employé de 22 et 21 ans. Cousins, ils viennent de Yatta, localité proche de Hébron, poudrière du sud de la Cisjordanie occupée d’où sont originaires des dizaines d’auteurs d’attaques anti-israéliennes.

– Descente israélienne en Cisjordanie –

Leurs motifs n’étaient pas clairs à ce stade.

L’un a été arrêté apparemment indemne, l’autre atteint par des tirs et évacué, dans un état grave, vers un hôpital.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu sur les lieux aussitôt rentré d’une visite à Moscou mercredi soir. Il a annoncé des « actions intensives » de la part des forces de sécurité.

Dans la nuit, les soldats israéliens sont entrés en nombre à Yatta, fouillant des maisons et procédant à des arrestations, a rapporté une porte-parole de l’armée israélienne. Yatta a été bouclée sauf pour les urgences humanitaires, a-t-elle dit.

Dans la matinée, Israël a annoncé le gel de 83.000 permis d’entrée délivrés à des Palestiniens de Cisjordanie pour le ramadan. Israël contrôle entièrement les accès de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée, et ceux de la bande de Gaza sauf à la frontière égyptienne.

Les réunions familiales avec des proches sur le sol israélien et la possibilité d’aller prier sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est à l’occasion du mois sacré de jeûne musulman qui a commencé lundi sont une importante tradition pour les Palestiniens.

Israël gèle aussi toutes les demandes de permis de la part d’habitants de la bande de Gaza, territoire palestinien séparé géographiquement de la Cisjordanie occupée et de Jérusalem par le territoire israélien. De nombreux Gazaouis demandent traditionnellement aux autorités israéliennes de pouvoir sortir de Gaza, sous blocus, pour aller prier sur l’esplanade des Mosquées à l’occasion du ramadan.

– Le test Lieberman –

D’autres mesures pourraient émerger d’un conseil des ministres restreint, dans la journée.

L’attentat est un premier test grandeur nature pour le nouveau ministre de la Défense Avigdor Lieberman, un dur de la droite, chargé notamment de superviser l’action de l’armée israélienne dans les Territoires palestiniens.

Quelques jours avant d’entrer au gouvernement, M. Lieberman accusait celui-ci de faiblesse face aux attaques.

L’ONU, les Etats-Unis, l’Union européenne ont condamné l’attentat. Le Hamas islamiste palestinien, ennemi juré d’Israël qui contrôle la bande de Gaza, a en revanche salué une « opération héroïque prouvant que l’intifada continue ».

Israël, Jérusalem et les Territoires palestiniens sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 207 Palestiniens, 32 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l’AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d’attaques, commises pour un grand nombre au couteau. Le rythme des attaques s’était considérablement ralenti ces derniers mois.

A Tel-Aviv, la municipalité a annoncé un renforcement des mesures de sécurité autour des écoles, des bâtiments publics et des endroits fréquentés.

Israël suspend les permis d'entrée dont 83.000 Palestiniens bénéficient à l'occasion du ramadan, après un attentat à Tel Aviv. © AFP

© AFP JACK GUEZ
Israël suspend les permis d’entrée dont 83.000 Palestiniens bénéficient à l’occasion du ramadan, après un attentat à Tel Aviv

Article précedent

Irak: 18 morts dans deux attentats près de Bagdad

Article suivant

Euro-2016: France-Roumanie: la grande aventure commence pour tout un pays

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Attentat: Israël annonce un premier tour de vis autour du ramadan