ACTUS LOCALESCULTURE

Au Heiva, le premier grand soir, c’est l’audition du jury

Olivier Lenoir, chef du groupe Tahiti ia Ruru-tu noa, et Simone Grand, auteure du thème du spectacle. © Élodie Largenton

Le concours du Heiva i Tahiti commence avant la première soirée à To’ata. Pendant plusieurs semaines, le jury est allé à la rencontre des groupes de chant et de danse de Tahiti et de Moorea pour échanger avec les chefs et leur présenter les règles de notation. Et à quelques jours de leur représentation sur scène, tous les groupes sont passés devant le jury.

La soirée se passe en deux temps : il y a d’abord l’audition, puis la répétition générale sur la scène de To’ata. Une étape essentielle pour les groupes, pour effectuer des derniers réglages, et défendre leurs thèmes et leurs costumes devant les membres du jury. Nous avons assisté, vendredi 30 juin, à la répétition générale du groupe professionnel Tahiti ia Ruru-tu noa. Écoutez ici notre reportage avec le chef du groupe, Olivier Lenoir, l’auteure du thème, Simone Grand, et Moana’ura Tehei’ura, le vice-président du jury :

Article précedent

Tatauroscope du samedi 08 juillet 2017

Article suivant

"La danse tahitienne est l'expression d'une identité culturelle"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Au Heiva, le premier grand soir, c’est l’audition du jury