INTERNATIONAL

Au moins quatre morts dans une avalanche à Tignes

Lyon (AFP) – En pleines vacances scolaires, au moins quatre personnes sont mortes à Tignes (Savoie) dans l’avalanche la plus meurtrière depuis le début de la saison de ski, le bilan risquant fortement de s’alourdir avec cinq personnes toujours ensevelies.

Le groupe était composé de huit vacanciers encadrés par un professionnel. Vers 13H00, « cinq personnes étaient toujours ensevelies avec une grosse accumulation de neige sur eux », indique la CRS d’Albertville.

Peu avant 14H00, la CRS de Courchevel n’avait « aucun espoir de les retrouver » vivantes.

Les secours avaient dans un premier temps indiqué que deux personnes avaient été sorties vivantes, probablement décédées depuis des suites de leurs blessures.

C’est le personnel de la station qui a vu la spectaculaire coulée de 400 mètres de large et donné l’alerte à 10H35 sur le secteur hors-piste de la Tovière, selon un communiqué.

Une plaque à vent s’est décrochée à la suite du passage de ce groupe de skieurs en vacances dans la station, a précisé celle-ci.

Les secours se sont mobilisés immédiatement, épaulés sur place par plusieurs équipes cynophiles ainsi que des moniteurs de ski et autres pisteurs.

– Risque ‘marqué’ –

Lundi, le risque d’avalanche était de 3 sur une échelle de cinq. Qualifié de « marqué » par Météo France, ce niveau ne prévoit pas en principe « de départs spontanés d’avalanches de grande ampleur », mais prévient du risque de déclenchements « surtout par forte surcharge » et dans quelques pentes spécifiques.

C’est le plus grave accident survenu depuis le début de la saison de ski, qui a démarré tardivement cette année en raison d’un manque de neige avant la mi-janvier.

Depuis novembre, il y avait eu jusqu’alors 13 accidents d’avalanche dans les Alpes et les Pyrénées, qui ont fait au total trois morts, selon un décompte de l’Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (Anena).

La saison dernière, il y avait eu 45 accidents faisant au total 21 morts. L’avalanche la plus meurtrière en France remonte au 18 janvier 2016, quand onze militaires avaient été emportés lors d’un entraînement sur une piste de Valfréjus (Savoie). Cinq avaient été tués sur le coup et un sixième était décédé quelques jours plus tard.

La plus grave des dix dernières années s’est produite en été, en 2012, dans le massif du Mont-Blanc avec neuf morts et neuf blessés légers au Mont Maudit.

Tignes-Val d’Isère est une des plus importantes stations de ski des Alpes françaises dont le point culminant est situé à 3.456 mètres. Située dans le massif de la Vanoise, elle propose 480 hectares de piste balisées pour environ 80 remontées mécaniques, et 3.200 hectares hors-pistes.

Vue en date du 8 novembre 2013 de Tignes . © AFP

© AFP JEAN-PIERRE CLATOT
Vue en date du 8 novembre 2013 de Tignes

Article précedent

Banlieues: face aux incidents, le gouvernement appelle au "calme"

Article suivant

A La Réunion, Fillon se dit confiant d'échapper à sa mise en examen

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Au moins quatre morts dans une avalanche à Tignes