ACTUS LOCALESCOMMUNESECONOMIE

« Avarie majeure » à la centrale électrique de Uturoa, les habitants appelés à « minimiser » leur consommation

La centrale électrique de Uturoa a subi « une avarie majeure », indiquait dimanche un peu avant 20 heures un communiqué signé de la maire Sylviane Terooate. Des coupures de courant sont prévues tout au long de la semaine et il est demandé aux habitants de limiter leur consommation électrique. 

« Le service de la centrale électrique de la commune vient de subir une avarie majeure sur un groupe électrogène, mettant temporairement en difficulté la production. Nous mettons tout en oeuvre pour retrouver un niveau de production acceptable. Cependant, afin de pallier à cette panne technique imprévisible, nous sommes dans l’obligation de procéder à des coupures de courant sur l’ensemble des secteurs par alternance pour occasionner le moins de gêne possible. Vous trouverez à cet effet le planning prévisionnel hebdomadaire des coupures d’électricité. Je vous demande par ailleurs de bien vouloir minimiser votre consommation personnelle, » écrit Sylviane Terooatea.

« Imprévisible », le mot fait déjà bondir les internautes qui ont vu le post Facebook de la mairie. En juillet dernier, une pétition réclamant un changement de concessionnaire avait circulé. Les professionnels de Uturoa, se plaignaient de perte de chiffre d’affaires. La centrale électrique de Uturoa, construite en 1956 puis agrandie, est gérée par la commune depuis 1996.  « La centrale d’Uturoa peine à conserver ses installations dans les normes de sécurité requises, faute de ressources suffisantes. En 2012, la mission de la CRE a considéré, à juste titre, qu’il fallait urgemment trouver une solution pour cette centrale désuète. Des subventions publiques ont paré au plus pressé, mais le problème de fond demeure : comment au niveau de la commune trouver de manière pérenne les ressources nécessaires au maintien en état de la centrale, »  écrivait la chambre territoriale des comptes en 2017 dans son rapport sur la politique de l’énergie du Pays. La commune caresse depuis plusieurs années le projet de construire une centrale hybride.

 

Article précedent

Le championnat 2019-2020 a commencé

Article suivant

Répondeur de 6:30, le 30/09/2019

1 Commentaire

  1. 30 septembre 2019 à 15h30 — Répondre

    Il y a danger pour la planète de se tromper de centrale hybride, car le solaire et ou l’éolien ne permettent pas d’émettre réellement beaucoup moins de co2.
    Il reste l’hydroélectrique ou encore l’hybridation hydroélectrique / éolien comme aux Açores..

Répondre à LEMAIRE Annuler la réponse.

PARTAGER

« Avarie majeure » à la centrale électrique de Uturoa, les habitants appelés à « minimiser » leur consommation