ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Bertholon en renfort au ministère de l’Equipement

L’ancien ministre de la Santé, Nicolas Bertholon, vient d’être nommé chargé de mission auprès du ministre de l’Equipement de Luc Faatau. Il sera chargé d’apporter son expertise sur plusieurs dossiers relatifs à la fois aux transports et à l’équipement.

Disparu des radars de la politique depuis sa candidature aux législatives de 2012, l’ancien ministre de la Santé, Nicolas Bertholon, travaille désormais pour le gouvernement d’Edouard Fritch. Dans un arrêté du 1er décembre dernier, l’ancien représentant et conseiller municipal de Punaauia, également deux fois ministre de la Santé en 2009 et 2010, a été nommé « chargé de mission » auprès du ministre de l’Equipement Luc Faatau à compter du 22 novembre 2017.

Au ministère, on explique que Nicolas Bertholon n’aura pas la charge d’un dossier unique, mais va « apporter son expertise » sur plusieurs dossiers relatifs notamment à l’équipement, ou encore aux affaires maritimes et à l’aviation civile.

Article précedent

La ministre des Outre-mer en Polynésie en janvier

Article suivant

Papeete met les pollueurs à l’amende

4 Commentaires

  1. Iritahua
    12 décembre 2017 à 6h38 — Répondre

    Encore un chargé des indemnités.

  2. PAVLOVA
    12 décembre 2017 à 6h58 — Répondre

    Et on continue Edouard a se moquer du monde…mais de quelle expertise on parle ? Celle de caser un mec qui n’a plus de salaire ! C’est triste Prrresident, finalement tu es le chef d’oeuvre du brouillon Flosse.

  3. Teina
    12 décembre 2017 à 8h41 — Répondre

    Inadmissible, Scandale politicien de caniveau de recruter ce douanier spécialiste en RIEN. Pourquoi ce ministre Luc Faatau ayant vandalisé la Spacem ose t il NOICIR encore plus sa réputation d’incompétence en refusant de recruter de jeunes diplômés polynésiens ayant une intelligence intellectuelle et une intégrité professionnelle que cet handicapé de Punauia, peut être qu’il est un copain de bringue d’un membre du gouvernement

  4. MATA
    12 décembre 2017 à 9h11 — Répondre

    Un chargé de mission à l’approche de la période électorale…c’est pratique, économique et d’intérêt général c’est sur!!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Bertholon en renfort au ministère de l’Equipement