ACTUS LOCALESSANTÉ

Bientôt du changement pour le refus de don d’organe

Le Pays a donné un avis favorable au projet de décret étendant à la Polynésie les nouvelles dispositions réglementaires pour le refus du don d’organe. Les personnes devront exprimer leur refus via le registre national automatisé des refus de prélèvement.

Une ordonnance de juillet 2017 étend à la Polynésie la loi sur la modernisation du système de santé avec notamment le principe du consentement présumé au don d’organe qui autorise le prélèvement sauf si le défunt a fait connaitre son refus. En novembre dernier, le haut-commissaire a demandé son avis au conseil des ministres sur un projet de décret d’application de ces dispositions réglementaires. Le gouvernement a rendu un avis favorable vendredi. Les modalités d’expression devront donc se faire va le registre national automatisé des refus de prélèvement, seul moyen d’expression du refus. Il est aussi possible d’exprimer sa volonté par écrit et de confier le document à un proche. Cela peut concerner tous les organes et tissus ou simplement certains. Et ce refus peut être révoqué à tout moment.

Article précedent

RÉTRO 2018 : Ce qui a marqué Yves Doudoute

Article suivant

Le Pays se porte garant pour deux dreamliner d’ATN

2 Commentaires

  1. felix
    30 décembre 2018 à 15h45 — Répondre

    On peut refuser mais cela peut ętre révoqué ! On peut m’expliquer ?,l,

    • TIFAIFAI98
      1 janvier 2019 à 14h10 — Répondre

      oui, je crois comprendre que vous pouvez décider de refuser d’être donneur aujourd’hui mais que vous pouvez changer d’avis et accepter dans un, deux ou dix ans. Le refus n’est pas définitif ni irréversible.

Répondre à TIFAIFAI98 Annuler la réponse.

PARTAGER

Bientôt du changement pour le refus de don d’organe