EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Black Friday : de tout et n’importe quoi – Edito 23/11/2018

Voilà on y est, c’est Black Friday. Après Halloween dont on se foutait comme de l’an 40 il y a encore 10 ans, et avant de tous bientôt religieusement déguster une dinde pour Thanksgiving (d’ailleurs c’était hier soir), voilà que l’acculturation américaine bat son plein et que nous sombrons tous encore un peu plus dans une frénésie de surconsommation. Société capitaliste quand tu nous tiens. Mais on ne va pas se plaindre, quand il y a moyen pour une famille modeste de réaliser des économies substantielles sur des biens dont elle manque et dont elle a absolument besoin, quelque part tant mieux.

Mais il y a de tout et n’importe quoi qui sera en promo aujourd’hui afin de nous tenter à acheter du superflu il faudra ne pas céder à la tentation. Certains n’hésitent pas d’ailleurs à casser les prix de telle sorte qu’il sera difficile, pardon impossible de passer à côté de l’affaire du siècle. C’est ainsi que je vais vous dire la vérité, je me tâte et j’ai besoin de vos lumières. Je suis tombé sur l’annonce d’une remise de 90% sur …. sur …. une machine à écrire électrique. Non, je ne plaisante pas, je pensais que le commerçant lui par contre il faisait de l’humour mais non. Des gens très sympathiques au demeurant qui ont un commerce dans le grand Papeete et qui donc en 2018 mettent en avant pour le Black Friday un appareil, certes de bon aloi, mais sorti en 1983 !  Oui j’ai fait marcher mon moteur de recherches. L’objet en lui-même n’est pas spécialement rare, donc que les collectionneurs en herbe qui rêvent d’enchères sur eBay se calment. Ce qui l’est par contre, ce sont les rubans encreurs. Parce qu’avouez que posséder un tel engin qui fait un bon quart de quintal, qui va vous prendre une place de dingue à la maison, pour qu’il vous serve de cale porte à la fin de votre première rame de papier A4, ce serait ballot.

S’il vous plait, si vous-mêmes, ou l’une de vos connaissances, succombiez à cette promotion de 90% aujourd’hui, contactez-moi, prenez-vous en photo avec la machine à écrire que vous aurez payée 9658Fcp au lieu de 96 580Fcp. Témoignez sur ce que cela vous aura fait d’économiser 86 922Fcp sur un appareil qui traîne tristement dans un entrepôt depuis l’année où j’ai fêté mes 5 ans.

Du coup, je vais guetter, on ne sait jamais, il se pourrait que mon côté vintage me conduise à des achats compulsifs si toutefois un revendeur informatique retrouvait dans une crypte sous sa boutique un Thomson MO5 ! Allez un Commodore 64 je prends aussi.

Mais j’y pense puisque l’on est capables de rééditer en format mini des consoles de jeux vidéos trentenaires qui se vendent comme des petits pains, finalement on peut se dire qu’écrire la fabuleuse histoire de la consommation occidentale sur une machine à écrire, c’est jouable, oh et il y aura assez d’encre, ça tiendra en quatre mots : le monde est fou.

Article précedent

Bientôt des feux tricolores sur le front de mer

Article suivant

Te Pura o te Rahura’a remporte le 1er prix du Mehura Manihini

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Black Friday : de tout et n’importe quoi – Edito 23/11/2018