ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Bleus et oranges « favorables » à la commission d’enquête

©  APF

© APF

La commission de l’économie a voté, lundi matin un avis favorable à la proposition de création d’une commission d’enquête sur les réformes du gouvernement Fritch. UPLD et Tahoeraa ont voté pour, alors que les élus Tapura et A Ti’a Porinetia voulaient attendre que le tribunal administratif ait rendu un « avis » sur ce texte… La commission d’enquête va maintenant arriver à l’assemblée.

Les six élus UPLD et Tahoeraa ont émis un avis favorable à la création de la commission, alors que les trois du Tapura et ATP ont voté défavorablement. La présidente Tapura de la commission, Virginie Bruant, considère que cette commission : « n’a pas lieu d’être, si ce n’est pour entraver et ralentir l’action de l’exécutif ». L’élue du Tapura va même jusqu’à comparer cette commission à un : « gouvernement bis ».

 

En commission, Virginie Bruant a demandé aux élus d’attendre l’avis du tribunal administratif, saisi la semaine dernière par le gouvernement pour se prononcer sur la création de cette commission. Mais les avis du tribunal n’étant pas suspensifs, les élus UPLD et du Tahoeraa ont refusé d’attendre et ont voté pour la création de la commission d’enquête. Le président de l’assemblée, Marcel Tuihani, a raillé ce « coup d’épée dans l’eau ». Il estime qu’avec cette commission, les élus auront : « l’éclairage nécessaire pour parfaire notre positionnement au terme des mesures de réforme ».

 

De son côté le président du groupe UPLD, Antony Géros, affirme que la mise en place de cette commission n’est pas là pour faire barrage au gouvernement.

 

Commission d’Enquête

Article précedent

Les défenseurs des rivières investissent Papeete

Article suivant

Flosse prépare l'exclusion de Fritch du Tahoeraa

1 Commentaire

  1. Olivier
    1 septembre 2015 à 8h19 — Répondre

    « Commission d’enquête sur les réformes fiscales ». Dans ce cadre, il serait intéressant que la commission évalue les dépenses du FRPH, fonds alimentées par les automobilistes à chaque fois qu’ils vont faire le plein.

    La commission s’apercevra alors que les dépenses du FRPH pour soutenir les prix du fioul et gazole EDT ont, malgré la baisse du cours du pétrole, encore curieusement augmenté et que l’économie de charges encaissée par EDT à ce jour (1 600 millions) est largement supérieure à la baisse de ses recettes (400 millions) faisant suite à la baisse des tarifs de vente de l’électricité au 1 mars 2015. Trouver l’erreur….des détails dans TPM de cette semaine page 29

Laisser un commentaire

PARTAGER

Bleus et oranges « favorables » à la commission d’enquête