INTERNATIONAL

Blocage de dépôts de carburants: mesures de rationnement dans plusieurs départements de l'Ouest

Rennes (AFP) – Les préfectures de plusieurs départements de l’Ouest ont annoncé vendredi des mesures de rationnement des carburants en raison du blocage de raffineries et dépôts pétroliers par des salariés opposés à la loi Travail.

Faute de pouvoir s’approvisionner, de nombreuses stations-service sont à sec depuis jeudi dans plusieurs localités et ont dû fermer.

Les préfectures de l’Eure et de l’Orne en Normandie, d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor et du Finistère en Bretagne, de Loire-Atlantique et de Vendée dans les Pays de la Loire ont pris des mesures limitant temporairement le volume de carburant pouvant être acheté par chaque client.

D’autres, dans le Calvados, la Seine-Maritime ou la Sarthe, ont interdit la vente de carburant dans des bidons.

La plupart des préfectures insistaient toutefois sur l’absence d’un risque de pénurie à court terme, évoquant un « ralentissement » plutôt qu’une rupture des approvisionnements, dû au blocage des dépôts.

Le secrétaire d’État chargé des Transports, Alain Vidalies, a assuré vendredi matin qu’il n’y avait « pas de risque de pénurie à court terme ».

File d'attente dans une station service de Rennes, le 20 mai 2016. © AFP

© AFP DAMIEN MEYER
File d’attente dans une station service de Rennes, le 20 mai 2016

Article précedent

Quadruple pontage pour David Ginola, qui "va pour le mieux"

Article suivant

Syrie: Moscou propose à Washington de mener des frappes ensemble à partir du 25 mai

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Blocage de dépôts de carburants: mesures de rationnement dans plusieurs départements de l'Ouest