ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Bora Bora, la perle de la CTC

La chambre territoriale des comptes de Polynésie française a publié mardi son rapport d’observations définitives sur la commune de Bora Bora. Un rapport particulièrement bienveillant qui salue une « situation financière favorable », des charges de fonctionnement « maîtrisées » et des charges de personnel bien « inférieures aux autres communes de la subdivision ». Deux bémols tout de même sur la structuration du service incendie de la commune et le contrôle des subventions aux associations.

La chambre territoriale des comptes (CTC) n’a pas trouvé grand chose à redire à la gestion de la commune de Bora Bora par son tavana élu depuis 27 ans, Gaston Tong Sang. Dans son rapport portant sur les exercices 2010 à 2016 et publié mardi, la juridiction salue « une situation financière favorablement orientée », des « charges de fonctionnement maitrisées », des « charges de personnel inférieures de 20% aux autres communes de la subdivision » ou encore une bonne « capacité d’autofinancement » couplée à « une planification efficace des investissements »… Bref, le soleil brille au dessus de la mairie de Bora Bora. La chambre relève pourtant deux bémols. Le premier concerne l’octroi des subventions aux associations que la chambre juge « dynamique » mais pas assez « contrôlé » par des conventions précises. Le second concerne l’organisation « atypique » du service des pompiers de la commune. En effet, Bora Bora puise ses pompiers dans les effectifs disponibles de la police municipale et dans ses pompiers volontaires. Or la chambre demande de structurer un véritable service de sapeurs-pompiers.

© Cédric Valax
Article précedent

Contrôles renforcés sur les routes ce weekend

Arihano Haiti lors de son procès aux assises en 2014. © Cédric Valax
Article suivant

Haiti demande 4,4 millions pour conditions de détention inhumaines

3 Commentaires

  1. Iritahua
    9 novembre 2016 à 5h20 — Répondre

    L’ex Président du Territoire l’avait incriminé sur l’achat de l’atoll aux Tuamotu, la preuve en est là, c’est un bon gestionnaire. il ne fout les deniers des contribuables par la fenêtre. Bravo GTS

  2. FIU
    9 novembre 2016 à 10h15 — Répondre

    IL FAUT LIRE LE RAPPORT IL AUGMENT LES IMPOTS DES CONTRIBUABLES DE L ILES DE BORA BORA POUR COUVRIR DES DEPENSES NON MAITRISEE; DES SUBVENTIONS IMPRESISE ET NON CONTROLE ENCORE SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES POUR GARDER DES ASSOCIATIONS DIRIGER PAS SON ELECTORALE VOILA LA VIE SUR BORA BORA

    • 9 novembre 2016 à 10h50 — Répondre

      Bonjour. Nous avons lu le rapport et il est publié juste en dessous de l’article si vous souhaitez vérifier nos informations. Oui les impôts ont globalement augmenté, mais la CTC ne parle pas du tout de dépenses « non maîtrisées » à Bora Bora. Elle demande uniquement que la commune établisse des conventions précises avec les associations pour le versement de ses subventions.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Bora Bora, la perle de la CTC