ACTUS LOCALESECONOMIE

Sébastien Bouzard démissionne de la présidence de la CGPME

Le président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), Sébastien Bouzard, démissionne. Il invoque des « difficultés à concilier » ses obligations liées à son mandat social et ses responsabilités de chef d’entreprise. C’est le vice-président, Christophe Plée, qui va représenter la CGPME jusqu’à la tenue de la prochaine assemblée générale.

C’est via un communiqué que la CGPME annonce la démission de son président, Sébastien Bouzard. Une décision « mûrement réfléchie », est-il précisé, alors que Sébastien Bouzard n’occupe ces fonctions que depuis octobre 2016. Le président démissionnaire explique qu’il est difficile pour un chef d’entreprise « de concilier la multiplication des sollicitations relatives à un mandat social et les obligations liées au développement d’une entreprise ».

La CGPME en profite pour réclamer plus de moyens : « La perplexité de cet événement » conduit la confédération « à s’interroger sur les outils et les moyens mis à la disposition des syndicats patronaux pour le maintien et le développement de la qualité du dialogue social ».

Jusqu’à la tenue de la prochaine assemblée générale, en respect des statuts de la CGPME, c’est le vice-président, Christophe Plée, qui remplace Sébastien Bouzard. Il a déjà passé neuf ans à ce poste.

Article précedent

L'ancien dir'cab de Drollet chef de la police nationale

Article suivant

En cette rentrée, croyez en vous ! - Edito 16/08/2017

1 Commentaire

  1. Taaroa
    16 août 2017 à 19h59 — Répondre

    Pas facile, il faut trouver le bon cheval

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Sébastien Bouzard démissionne de la présidence de la CGPME