ACTUS LOCALESEMPLOI

Cadet de la République, une porte d’entrée dans la police

© HC

© HC

Le Centre régional de formation (CRF) de la police nationale a récompensé, vendredi matin, la 5ème promotion des cadets de la République. Six jeunes polynésiens sont ainsi devenus officiellement des adjoints de sécurité. Dès jeudi prochain, ils prendront leur poste au sein de la Direction de la sécurité publique (DSP) ou à la Direction de la police aux frontières (DPAF). Depuis sa mise en place, le dispositif a permis la formation de 47 cadets de la République. 80 % d’entre eux ont intégré la police nationale et 20 % la police municipale.

Depuis 2007, le CRF de Polynésie française dispense la formation initiale des cadets de la République. Ce dispositif permet à des jeunes âgés de 18 à 30 ans d’entrer au sein de la police nationale sans avoir de hauts diplômes en poche. L’objectif est d’instaurer l’égalité des chances au sein de la police nationale. Durant un an, les six cadets de la République de la promotion 2015-2016 ont suivis une remise à niveau générale avec les professeurs du lycée Aorai. L’autre partie de la formation a été assurée par les formateurs de la police qui se sont chargés d’enseigner le métier de policiers aux recrues. Les six jeunes  ont également effectué sept semaines de stage au sein de la DSP et de la DPAF afin de mettre en application leurs enseignements. Sur ces six recrues figurent seulement deux filles. Parmi elles Raihau Mahutatua, 27 ans, est la major de promotion. Après un parcours scolaire classique la jeune maman a décroché. L’entrée dans la police est une vocation pour elle qui sera affectée dès jeudi prochain à la DPAF.

 CADET

Les cadets de la République doivent servir pendant six ans en tant qu’adjoint de sécurité. Durant ces six années, ils ont l’opportunité de passer le concours interne de gardien de la paix afin d’être policier titulaire. Raihau Mahutatua s’est déjà inscrite au concours prévu le 8 septembre prochain.

Initialement, le dispositif de cadet de la République recrute tous les deux ans. Mais suite aux récents événements survenus en métropole, un  nouveau recrutement est déjà prévu pour l’année prochaine. Les dossiers sont à retirer à la CRF qui se situe avenue Pouvanaa a Oopa, dernière la présidence. La prochaine promotion, dont les cadets ont déjà été sélectionnes, démarrera dès le 1er septembre prochain.

Le capitaine Luc Roattino, directeur du CRF, était l’invité du journal de la rédaction vendredi midi. Son interview est à retrouver ci-dessous.

 

Article précedent

Conseils juridiques gratuits pour les mineurs victimes de violences

Article suivant

Jordan s’explique sur sa démission du Tahoeraa

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Cadet de la République, une porte d’entrée dans la police