INTERNATIONAL

Calais: vives inquiétudes du Défenseur des droits sur le démantèlement de la "Jungle"

Paris (AFP) – Le Défenseur des droits Jacques Toubon a exprimé jeudi ses « inquiétudes les plus vives » sur les conditions du démantèlement de la « Jungle » de Calais, qui selon lui « pourrait débuter le 17 octobre ».

« La destruction de la totalité des camps et des installations en dur pourrait débuter le 17 octobre prochain. Or le dispositif d’accueil et de mise à l’abri sur place des mineurs non accompagnés n’est toujours pas opérationnel », souligne dans un communiqué M. Toubon, qui se dit « très préoccupé par le sort de l’ensemble des exilés vivant à Calais ». L’ancien ministre de la Justice a écrit au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour lui demander « des informations » sur cette opération.

Un migrant marche dans la "jungle " de Calais, le 26 septembre 2016. © AFP

© POOL/AFP/Archives DENIS CHARLET
Un migrant marche dans la « jungle  » de Calais, le 26 septembre 2016

b1cc9729d468f45b41e5ae21cd99c7061923609a
Article précedent

L'ouragan Matthew frappe le centre de l'archipel des Bahamas

2e02a10d9e43ce6bd51d1f2a1a47fb4329bd4768
Article suivant

Pologne: la mobilisation des femmes sur l'avortement fait plier les conservateurs

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Calais: vives inquiétudes du Défenseur des droits sur le démantèlement de la "Jungle"