INTERNATIONAL

Carburants: Hollande dénonce "un blocage" décidé "par une minorité"

Paris (AFP) – François Hollande a dénoncé mardi, sur France Culture, le « blocage » des raffineries et dépôts de carburant, « une stratégie portée par une minorité » opposée au projet de loi travail.

Evoquant le conflit social en cours lors d’un entretien consacré à l’Histoire, le chef de l’Etat a dit ne pas vouloir « ignorer, négliger ce qui se passe, considérer que ça ne mérite pas une forme de respect par rapport à ceux qui ont des revendications légitimes ». « Mais ça ne me conduit pas non plus à accepter ce qui est aujourd’hui un blocage qui est fondé simplement par une stratégie portée par une minorité », a-t-il ajouté.

François Hollande le 19 mai 2016 à l'Elysée à Paris. © AFP

© POOL/AFP/Archives GONZALO FUENTES
François Hollande le 19 mai 2016 à l’Elysée à Paris

Article précedent

Migrants: la police grecque entame l'évacuation du camp d'Idomeni

Article suivant

L'archange du Mont-Saint-Michel redoré, mais tout ne brille pas pour le patrimoine

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Carburants: Hollande dénonce "un blocage" décidé "par une minorité"