ACTUS LOCALESEDUCATIONSANTÉSOCIÉTÉ

Ces écoles qui se mobilisent pour la santé

©Présidence

Six écoles de Papeete et Pirae ont été labellisées lors de la cérémonie qui s’est tenue à l’assemblée ce matin. Vidéos, évènements et panneaux de sensibilisation… Elles ont présenté les nombreuses actions menées pendant toute l’année pour faire des élèves et de leur famille des acteurs durable de la santé au fenua. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». C’est sur cette conception que s’appuie le dispositif « école en santé » mis en place par le Pays, et qui a pour but de développer les compétences psycho-sociales des enfants. L’idée : leur permettre « de faire les bons choix pour rester en bonne santé« , comme l’explique le ministre de la santé Jacques Raynal, présent aux côtés de la ministre de l’Éducation Christelle Lehartel. Dans le cadre de cet engagement, chaque école a d’abord créé un comité de santé, composé de volontaires bien au fait du contexte local et prêts à s’engager sur des actions ciblées. Alimentation, activités physiques, le bien vivre ensemble… Au total, ce sont dix thèmes qui ont été abordés au travers de ces actions, entreprises tout au long de l’année. Expérimenté à Moorea où six écoles avaient reçu le label à partir de 2018, puis dans la circonscription de Papeete et bientôt à Huahine et Rimatara, le dispositif est « une réussite » pour les deux membres du gouvernement.

Une cérémonie festive pour récompenser un travail complet

Cette année, les écoles labellisées comprenaient une seule école maternelle, et d’autres écoles primaires de Papeete et Pirae. Ce sont 1400 élèves et leur environnement direct qui sont concernés. Ce matin, les élèves choisis pour les représenter ont offert aux invités une présentation de leur travail au travers de courts-métrages, démonstration de brossage des dents, flash mob et autres panneaux d’affichage. Corinne Grasset, inspectrice de la circonscription Papeete-Pirae détaille : « Les parents participent dans un esprit de co-éducation. C’est vraiment un dispositif fédérateur qui rayonne autour de l’école avec les familles, les partenaires santé et les associations de l’environnement. C’est un projet dynamique et porteur d’apprentissage ».

Les écoles de Huahine et Rimatara devraient bénéficier de ce dispositif dans un avenir proche d’après le ministre de la Santé Jacques Raynal. Corinne Grasset rappelle que les écoles  » vont continuer les actions mises en place pour conserver leurs labels et que l’on espère les voir rayonner sur les autres écoles l’année prochaine ».

©Présidence

©MB/Radio1

©MB/Radio1

Article précedent

Semaine du Football Féminin 2021

Article suivant

Fenua Foot du 20.06.21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Ces écoles qui se mobilisent pour la santé