ACTUS LOCALESECONOMIETOURISMETRANSPORTS

Aéroport : ces voiliers qui coupent l’axe de la piste sans autorisation

Un voilier tout près de la piste de l’aéroport de Tahiti – Faa’a : une image qui commence à énerver du monde et notamment l’auteur de la page Facebook Rare Tahitian Air/Port Views. Dans un long post, il explique les problèmes posés par ces voiliers « qui croisent et coupent paisiblement l’axe de la piste » sans en informer la vigie du port comme ils auraient dû le faire.

Le post, accompagné d’une photo d’un voilier passant dans l’axe de la piste de l’aéroport de Tahiti – Faa’a, prévient tout de suite qu’il s’agit d’un « sujet épineux ». En reprenant une photo dont il ignore l’auteur, le créateur de la page Facebook Rare Tahitian Air/Port Views, explique les problèmes posés par des voiliers qui « croisent et coupent paisiblement » l’axe de la piste de l’aéroport de Tahiti – Faa’a.  « Dans la meilleure des situations, son skipper « aurait » (et on dit bien « aurait ») obtenu l’autorisation via la VHF marine Canal 12 ; l’autorisation de croiser cet axe. En effet, la hauteur de son mât peut être un obstacle dangereux voire létal pour un avion quelque soit sa taille, qui serait en approche finale sur ce même axe. »

Le problème qu’il dénonce est une absence d’autorisation et des voiliers qui passeraient à cet endroit sans prévenir : « Il ne se passe pas un jour sans que un, voire plusieurs voiliers, passent (ou coupent, comme on dit dans le jargon) les axes de la piste (car il y en a deux) sans avoir contacté la vigie du port sur le canal 12 et donc sans autorisation. Et ce, malgré un énorme panneau posé sur l’eau qui le rappelle. » L’énorme panneau est fixé sur une patate de corail et indique qu’il faut contacter la vigie du port avant de s’engager. Une obligation pour tous les bateaux qui possèdent un ou plusieurs mâts qui pourraient gêner tout avion en approche. Pourtant, selon un professionnel travaillant sur l’aéroport, « des voiliers passent effectivement sans prévenir et il est arrivé que des avions remettent les gaz ». Évidemment, il y a aussi tout ceux qui passent dans les règles et d’autres encore comme les super yachts qui sont accompagnés par les pilotines du port et qui coupent l’axe de l’aéroport en toute sécurité.

L’auteur de la page Facebook Rare Tahitian Air/Port Views rappelle que sur le canal 12, ce n’est pas la tour de contrôle de l’aéroport que les capitaines de ces bateaux joignent mais la vigie du port qui gère le trafic maritime. C’est elle, ensuite, qui va coordonner avec la tour de contrôle le passage d’un bateau. Preuve que le post a fait mouche, la page Watchtower of Papeete Port Control a reposté le message sans le commenter.

Article précedent

La CTC pointe "l’absence d’orientation stratégique" de la filière perlicole

Article suivant

TVA sociale, inflation... Dernières discussions avant la grève

1 Commentaire

  1. louis bresson
    17 mars 2022 à 7h45 — Répondre

    A ma connaissance, l’obligation de prévenir la tour de contrôle est liée à la hauteur des mats. Ce n’est obligatoire qu’à partir d’une certaine hauteur. Les avions ne font pas du rase-motte sur plusieurs centaines de mètres avant d’atterrir.

Répondre à louis bresson Annuler la réponse.

PARTAGER

Aéroport : ces voiliers qui coupent l’axe de la piste sans autorisation