ACTUS LOCALESSPORTS

« C’est énorme pour moi ! »

© Damien Pollenot/WSL

Le surfeur tahitien, Michel Bourez, a remporté lundi après-midi la Billabong Pipe Masters, dernière compétition de la saison. Une année qui se clôture en beauté pour le Spartan ! Quelques minutes après la finale, le champion ne réalisait toujours pas.

C’est fait ! Michel Bourez a remporté la dernière compétition de l’année sur le spot de Pipeline à Hawaii face à l’américain Kanoa Igarashi. Le surfeur s’est même offert le luxe d’éliminer le numéro 1 mondial, John John Florence, en quarts de finale. À peine sorti de l’eau, le Tahitien a réagi face caméra mais n’avait toujours pas réalisé son exploit. « Je n’y crois toujours pas », a confié Michel Bourez à la journaliste de la World Surf League. « On a eu la pire finale que je connaisse, les vagues étaient petites, donc à la fin de la journée je suis juste content d’être là ». La dernière fois que Michel Bourez s’est retrouvé en finale d’une compétition, c’était en 2014 à Rio. La victoire est donc savoureuse pour le Spartan. D’autant que le surfeur tahitien a vécu une année aux résultats en demi-teinte. Après sa blessure de 2015, Michel Bourez a eu d’autres préoccupations plus personnelles, comme il l’a expliqué au micro de la WSL.

La saison se termine donc en beauté pour Michel Bourez. Les compétitions pour la saison 2017 démarreront dès la fin du mois de janvier avec la Volcom Pro sur le spot de Pipeline. Mais le champion, encore tout retourné de sa victoire, n’est pas encore fixé sur ses objectifs.

Article précedent

Le Spartan termine numéro 6 mondial

Article suivant

Michel Bourez dompte Pipeline

1 Commentaire

  1. tupai
    20 décembre 2016 à 9h17 — Répondre

    superbe ! bravo et à bientôt pour un nouveau chalenge …?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« C’est énorme pour moi ! »