ACTUS LOCALESCULTURE

« C’est la fête du peuple ma’ohi »

Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea Tony Hiro
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea
Taputapuatea Édouard Fritch René Bidal
© Élodie Largenton Thomas Moutame Moetai Brotherson
Taputapuatea
Taputapuatea Tuihani Laurey Moutame
Taputapuatea

Environ 200 personnes se sont rassemblées mercredi, à Taputapuatea, pour prendre part aux festivités organisées quelques jours après l’inscription du site sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. La cérémonie a ému les visiteurs et les habitants d’Opoa comme Claudine, qui a le sentiment d’avoir « retrouvé la Polynésie d’antan ».

Il y avait beaucoup d’officiels, mercredi, à la cérémonie organisée à Taputapuatea pour célébrer l’entrée du site au patrimoine mondial, mais il y avait aussi quelques dizaines de visiteurs, d’habitants de Raiatea et des îles voisines, venus pour le Heiva i Raromatai. Assis sur des peue ou sur des chaises à l’ombre des arbres, ils ont observé l’arrivée en bateau de la délégation de Tahiti, écouté les discours et les chants entonnés sur le marae, avant de déjeuner sur la plage. Pour certains, il s’agissait de fêter la reconnaissance internationale de la civilisation ma’ohi, alors que pour d’autres, cette cérémonie faisait écho à leur histoire personnelle. Nous avons rencontré Mita, Claudine, Ioane, Clotilde et Viritua.

Article précedent

La Direction des impôts fait peau neuve

Article suivant

L'Etat verse 227 millions pour le service oncologie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« C’est la fête du peuple ma’ohi »