AFPINTERNATIONAL

Ceta: l'UE donne à la Belgique jusqu'à vendredi pour dire oui

Luxembourg (AFP) – La Commissaireeuropéenne  au Commerce Cecilia Malmström a donné à la Belgique jusqu’au sommet européen des 28 dirigeants de l’UE à Bruxelles vendredi pour donner son feu vert au Ceta, traité de libre échange avec le Canada, lors d’une conférence de presse mardi.

« Il doit y avoir un accord vendredi, lors du sommet européen (…) Nos amis canadiens ont besoin de savoir s’ils doivent réserver leurs billets ou pas », a déclaré Mme Malström, interrogée par une journaliste pour savoir si la date butoir était fixée au sommet de l’UE à Bruxelles. 

La signature du traité avec le Canada est quant à elle prévue le 27 octobre.

« Si nous ne parvenons pas à avoir d’accord, alors il n’y aura pas de sommet (du 27 octobre) », a-t-elle prévenu.

« Les discussions avec la Belgique continuent pour trouver une solution », a déclaré Peter Ziga, ministre de l’Economie slovaque, dont le pays préside actuellement le Conseil de l’UE.

« J’aimerais encourager toutes les personnes impliquées à conclure ce dossier (…) nous ne pouvons pas perdre de temps », a-t-il martelé.

Le refus du Ceta la semaine dernière par les Francophones de Belgique, unique en son genre dans toute l’Union européenne, a bloqué le feu vert du royaume et déclenché une intense activité diplomatique: les ministres du Commerce des 28 étaient en effet censés donner mardi à Luxembourg leur accord à la signature du traité.

Celle-ci doit avoir lieu le 27 octobre, lors d’une rencontre UE-Canada à Bruxelles, en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Lors de la conférence de presse, Mme Malström a mis en garde contre les conséquences désastreuses que pourrait avoir un rejet de l’accord avec le Canada. 

« Si l’on n’arrive pas un accord avec le Canada, je ne suis pas sûre que nous arriverons à un accord avec le Royaume-Uni », a-t-elle averti. 

Le Royaume-Uni a en effet décidé lors d’un référendum fin juin de quitter l’UE et les négociations de sa sortie devraient commmencer au printemps prochain.

La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström lors d'une visite au Parlement de Wallonie, à Namur le 29 janvier 2016. © AFP

© Belga/AFP/Archives BENOIT DOPPAGNE
La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström lors d’une visite au Parlement de Wallonie, à Namur le 29 janvier 2016

163fe1467d34916fb0a978cc5645c073b406a915-4
Article précedent

Affaire Morandini : impasse à iTELE, toujours en grève

fc2f4a6229bbe7cb32fbb926d33babac74aa9d25
Article suivant

L'Europe craint le retour de jihadistes de Mossoul

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ceta: l'UE donne à la Belgique jusqu'à vendredi pour dire oui