INTERNATIONALMONDE

Cette ville américaine qui dit non au tabac

© REUTERS

© REUTERS

INÉDIT – Westminster, dans le Massachusetts, veut interdire totalement la vente de tabac. Ce serait une première dans le pays.

Exit les Marlboro, Lucky Strike et Camel. Aux Etats-Unis, une petite ville de 7.700 habitants entend bien bannir définitivement le tabac, rapportent les médias américains. Les riverains de Westminster, dans le Massachusetts, ont été consultés hier sur cette proposition de la municipalité.

La responsable des autorités de santé, Elizabeth Swedberg, estime « qu’interdire la vente est une solution raisonnable au problème épineux du tabagisme ». « Il faut bien commencer quelque part », selon elle. La fonctionnaire ajoute que « la municipalité finissait par être frustrée » de se battre contre les géants du tabac « qui promeuvent des produits pour accrocher des jeunes », comme « les cigarettes au goût de chewing-gum, les cigarettes électronique et une nouevlle sorte de tabac sans fumée qui ressemble à des bonbons Tic Tac ».

D’après Thomas Carr, de l’American Lung Association (l’association américaine pour le poumon, en anglais), « ce serait à ma connaissance la première du pays à interdire totalement la vente ». Un rapport du chef des services de santé publié en janvier affirme que « si l’usage du tabac se poursuit sans relâche, 5,6 millions d’enfants américains, qui sont âgés de moins de 18 ans aujourd’hui, mourront prématurément à cause du tabagisme ».

>> LIRE AUSSI – Les acheteurs de cigarettes en ligne bientôt sanctionnés ?

Source : Europe1

Article précedent

Le "RER surfing", cette pratique à risque qui arrive en France

Article suivant

Teheiura jugera les finalistes du Tahiti Barbecue Contest 2014 !

1 Commentaire

  1. TAN
    17 novembre 2014 à 9h05 — Répondre

    Il faudrait faire la même chose ici, en Polynésie comme cela on ne verrait plus tous ces gens qui déjà n’ont pas de quoi ce nourrir ont une clope au bec, il pue et empeste ce qui les entoure et la CPS se sentirait bien mieux

Laisser un commentaire

PARTAGER

Cette ville américaine qui dit non au tabac