ACTUS LOCALESTOURISMETRANSPORTS

Changement de pavillon pour le Paul Gauguin

C’est fait, le Paul Gauguin change officiellement de pavillon après son rachat. Construit par les Chantiers de l’Atlantique, le Paul Gauguin, mis en service fin 1997 et exploité sous pavillon des Bahamas, devient à présent français. 

« Un bateau à Tahiti qui passe sous pavillon français est un grand moment » précise d’emblée le navigateur et conseiller spécial de la compagnie de croisières Ponant, Olivier de Kersauson, à l’occasion de la cérémonie organisée. « Le désir de changement de pavillon n’est pas le fruit du hasard, changer de pavillon : c’est changer de nationalité et de zone de protection » explique Olivier de Kersauson. Plus lyrique cette fois, le navigateur a voulu faire référence à ses origines bretonnes et à son amour pour la Polynésie. « La mer de Bretagne et la mer de Polynésie ne se ressemblent pas mais elles sont néanmoins excessivement proches car c’est toujours de l’horizon que l’on regarde et que l’on voit au lointain ».

Pour rappel, propriété depuis 10 ans du groupe hôtelier Pacific Beachcomber, Croisières Paul Gauguin change de mains. Ponant, leader des croisières de luxe et seule compagnie de croisière sous pavillon français, a annoncé en août 2019 avoir conclu un accord en vue de son rachat. Croisières Paul Gauguin propose des destinations telles que Tahiti et ses îles, les Fidji et le Pacifique Sud. Construit par les Chantiers de l’Atlantique, le Paul Gauguin, exploité sous pavillon bahaméen, a été mis en service fin 1997.

Avec ses 154 mètres et sa capacité d’accueil de 332 passagers et 217 membres d’équipage, il devient le plus grand navire de la flotte Ponant.

Un changement de pavillon, un moment symbolique

Présent également durant la cérémonie, le haut-commissaire Dominique Sorain a reconnu que « ce changement de pavillon était un moment très symbolique à la fois pour la Polynésie mais aussi pour la compagnie Ponant »

Concernant les mesures sanitaires liées à l’arrivée des touristes au fenua, le haut-commissaire se veut rassurant tant que les touristes respecteront le protocole sanitaire du Pays « les touristes seront soumis bien évidemment à des tests afin de protéger tout le monde ».

Par ailleurs, le prochain départ du Gauguin est prévu le 18 juillet prochain. Parmi les passagers, principalement des locaux « Il y aura très peu de passagers étrangers (…) le bateau ne sera probablement pas plein car il s’agit d’un redémarrage, ne l’oublions pas » précise Dominique Sorain.

Article précedent

Un 14-Juillet sous le signe de la crise sanitaire

Article suivant

Édouard Fritch  : "Vraisemblablement nous aurons des covid+ qui vont se développer ici"

1 Commentaire

  1. Thierry Bouquillard
    16 juillet 2020 à 1h22 — Répondre

    Ce navire était initialement armé par Services et Transports, exploité par Radison Seven Cruises et sous pavillon français avant sa cession au groupe Pacificateur Beachcomber cruises

Répondre à Thierry Bouquillard Annuler la réponse.

PARTAGER

Changement de pavillon pour le Paul Gauguin