EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Cherchez le positif de toute situation, vous trouverez – Edito 20/12/2019

Dans tous les aspects du quotidien de la vraie vie, tout nous ramène à un rationalisme glaçant. Parce qu’il faut manger pour vivre, il faut donc bosser pour pouvoir s’offrir sa pitance, et supporter tout ce qu’il y a autour. Nous sommes abreuvés d’informations anxiogènes du matin au soir. Politique, social, santé, environnement, tous les voyants seraient en permanence au rouge. Nous voilà les acteurs majoritairement passifs d’un monde qui est dépeint de plus en plus comme étant en ruine.

Mais tout est question de point de vue. Là où certains voient un verre à moitié vide, d’autres le voient à moitié plein. L’étincelle qui à tout prix ne devra jamais s’éteindre chez l’humain, c’est sa capacité à espérer, pourvu que celle-ci soit accompagnée d’un effort d’entreprendre. De participer, chacun à son niveau, chacun avec un petit geste, à échafauder, à bâtir tout ce qui doit l’être pour que les lendemains soient plus joyeux.

Tous ceux qui ont le cœur assombri par la frustration, qui sont découragés, fatigués, oublient pour beaucoup de faire quelque chose d’essentiel : de se mettre en perspective.  Rationaliser sa souffrance par rapport à celle des autres.

Vous n’avez pas assez de sous pour acheter le cadeau que vous vouliez pour la personne que vous aimez ? Pensez à celui dont le cœur saigne car pour lui cette personne n’est plus parmi les vivants.

Vous déprimez car vous ressentez une immense lassitude à faire le boulot pour lequel vous êtes payé, vous estimez que vous valez mieux ? Regardez celui qui vit dans la rue, qui veut mais ne peut pas toujours rester fier et propre, et qui tente de ne pas être sali par le regard réprobateur de ceux qui le jugent sans savoir : ce boulot que vous détestez tant, lui il rêve d’y avoir droit un jour.

Vous vous sentez une espèce en voie de disparition car votre quête identitaire a du plomb dans l’aile sur une planète où tout se mélange et où tout va vite ? Appréciez néanmoins la possibilité de pouvoir embrasser la culture et la langue de vos ancêtres au regard de tous ces peuples qui vivent dans l’oppression et qui sont entretenus dans l’ignorance.

La liste pourrait être encore longue, mais vous avez compris le concept, l’idée n’est pas tant de se dire qu’il y a toujours plus malheureux que soi, mais plutôt qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre à percevoir le positif là où on ne l’y attend pas. Accrochez-vous à vos rêves et gardez la tête dans les étoiles. Joyeux noël.

Article précedent

2.7 tonnes de courriers et colis n’arriveront pas à temps pour Noël à Tahiti

Article suivant

La Polynésie reste en A3 après la notation de Moody’s

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Cherchez le positif de toute situation, vous trouverez – Edito 20/12/2019