EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Cigarette : le scandale du siècle en ligne de mire – Edito 12/02/2018

Si vous vous posez encore la question de savoir s’il est temps pour vous d’arrêter de fumer la cigarette, l’actualité peut finir de vous convaincre. On parle déjà d’un « tobacco gate » depuis quelques jours, tant ce qui a été découvert est un incroyable scandale. Cette affaire a notamment été révélée  via un sujet de notre radio partenaire Europe 1 qui a finalement encore eu peu d’écho jusque sous nos latitudes. Ainsi, quatre cigarettiers sont accusés d’avoir trompé la réglementation en créant un dispositif qui permet de camoufler les taux réels de nicotine et de goudron dans les cigarettes. Ces taux qui encore chez nous sont indiqués sur la tranche d’un paquet. Ils seraient en réalité de 2 à 10 fois supérieurs à ce qui est inscrit.

Comment est-ce possible ? Je vous le donne en mille : des micro-perforations dans les filtres permettent à la fumée de se diluer lorsqu’elle est analysée par les machines servant à faire les mesures, sauf que quand c’est un humain qui la consomme, ses doigts obstruent ces petits trous, la concentration est donc bien plus importante. Cette astuce est de mise depuis 1950 et on ne s’en rendrait compte qu’en 2018 ? Je ne sais pas ce que vous en pensez mais c’est à la limite de la mauvaise blague. On voudrait nous faire croire qu’aucun laboratoire spécialisé, d’aucun pays contrôlant la qualité de ce qui est vendu sur leur territoire ne s’en était rendu compte ? C’est aberrant, car si c’est le cas c’est particulièrement pathétique. Des centaines de milliards d’euros d’argent public dépensés depuis des décennies par le système de santé pour réparer les conséquences néfastes du tabagisme, financer des campagnes de prévention, et la seule parade aura été soi-disant d’augmenter le prix du paquet de cigarette ? Aucun Ministère de la santé depuis plus de 60 ans n’aura donc financé des recherches approfondies sur une marchandise non seulement taxée par l’état mais qui en plus était avec la SEITA jusqu’en 1995 produite par le secteur public ? C’est un échec sur toute la ligne car pour fermer les yeux à ce point et feindre l’ignorance ou le manque de bol, c’est assurément que des lobbies ont soudoyé qui il fallait sur des générations.

On a laissé des populations entières se rendre accro à un degré bien plus important que ce que l’on ne s’imaginait en trouvant le moyen de les culpabiliser toujours un peu plus. Alors amis fumeurs, arrêtez si vous pouvez tant qu’il est encore temps puisque ce poison s’avère encore plus violent que ce que l’on pensait. Il est temps que ces multinationales passent à la caisse et financent par exemple ce projet de vaccin anti-nicotine étudié depuis quelques années aux USA. Et on peut toujours rêver mais si par la même occasion ça donnait aussi les moyens de financer un vaccin contre certains criminels complaisants et vendus qui nous dirigent, ça vaudra le coup d’apprendre à apprécier de fumer, le calumet de la paix.

Article précedent

Poke bowl au thon rouge

Article suivant

Tout le programme des festivités du nouvel an chinois

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Cigarette : le scandale du siècle en ligne de mire – Edito 12/02/2018