ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Conseil municipal sous tension sur l’île soeur

L’élection du maire délégué de Te’avaro et le retrait des délégations de la sixième adjointe au maire de Moorea font des remous sur l’île soeur, avant le conseil municipal prévu vendredi pour trancher notamment ces deux questions.

Le conseil municipal de Moorea-Maiao se réunit vendredi matin à 9 heures à la mairie de Te’avaro pour évoquer plusieurs dossiers plus électriques les uns que les autres. Après la disparition de Teriitepaiatua Maihi, les conseillers devront élire le nouveau tavana délégué de Te’avaro et le nouveau représentant de la commune au sein de Fenua Ma et du Syndicat pour la promotion des communes (SPC). Enfin, les élus devront examiner un projet de retrait de fonction de la sixième adjointe au maire, Hinano Ienfa. Des sujets qui font grincer des dents, même parmi les élus de la majorité, aujourd’hui fragilisée, du Tahoeraa Evans Haumani.

Bataille de succession à Te’avaro

Teriitepaiatua Maihi était tavana délégué de Te’avaro depuis plus de quinze ans. Son compagnon de toujours, le conseiller municipal Angélo Taputuarai, était désigné pour prendre sa succession. Mais ce dernier a refusé. « Il est encore sous le choc, il n’a pas encore digéré le départ de Pai », explique une élue de l’île sœur. Le tavana Evans Haumani confirme, expliquant qu’Angélo Taputuarai « a aussi beaucoup de travail au niveau de son église ».

Selon un élu de l’île soeur, Angélo Taputuarai aurait proposé le nom de Heima Agnie pour le siège de maire délégué. Problème, le nom de Ronald Teariki tourne lui-aussi. La majorité orange a donc demandé aux élus de Te’avaro de se rencontrer et de régler ce problème. Mais rien n’y fait. « Heima est restée injoignable et elle ne répondait plus à son téléphone », lâche un élu qui explique que la majorité a décidé de porter son choix sur Ronald Teariki. Conséquence, la minorité a sauté sur l’occasion pour soutenir la candidature de Heima Agnie et diviser les élus de Te’avaro… Le débat doit être tranché vendredi.

Le cas Hinano Ienfa divise

Autre sujet qui risque de faire du bruit : le retrait de la fonction de sixième adjointe au maire de Hinano Ienfa. Selon les élus, la décision du maire ressemble à une sanction politique. « Car elle soutient la maire déléguée de Papetoai, Gloria Trafton, qui est avec Marcel Tuihani pour les territoriales. » Reste que la décision ne fait pas l’unanimité dans la majorité. Au moins deux élus confient qu’ils pourraient quitter la majorité en cas de sanction à l’égard de Hinano Ienfa. « On va attendre vendredi . Cela va bouger, c’est sûr. Mais on ne sait pas encore comment », résumait un élu de Moorea mercredi…

Article précedent

Vahine Fierro : « Je n’arrive pas encore à réaliser »

Article suivant

Après l’attaque de la tortue, le Pays va porter plainte

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Conseil municipal sous tension sur l’île soeur