ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Consultation citoyenne pour les assises des Outre-mer

© HC

Le haut-commissaire, René Bidal, et le président du Pays, Edouard Fritch, ont lancé lundi matin le comité local d’orientation des assises des Outre-mer. Une grande consultation annoncée début octobre par la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, ayant pour but de créer la feuille de route du gouvernement central sur les actions à mener dans les territoires ultramarins français. En Polynésie, cette consultation se fait sur la base de l’Accord de l’Elysée.

La grande consultation citoyenne des habitants des territoires ultramarins vient de débuter sur le fenua avec l’installation, lundi matin, du comité local d’orientation des assises des Outre-mer. Cette consultation avait été annoncée le 4 octobre dernier par la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. Concrètement durant sept mois, d’octobre à mai, les Polynésiens pourront s’exprimer via un site Internet, www.assisesdesoutremer.fr, sur des grands thèmes tels que la continuité territoriale, la défiscalisation, la politique énergétique et les énergies renouvelables ou encore le décrochage scolaire et l’illettrisme. Parallèlement, des tables rondes en présence d’acteurs de société civile seront organisées sur les mêmes thèmes. Le but étant de « faire parler le territoire, de faire parler les concitoyens », explique le haut-commissaire, René Bidal.

En Polynésie, les thèmes prioritaires sont issues de l’Accord de l’Elysée afin de dégager des mesures concrètes et applicables rapidement. Des réunions publiques sont donc prévues de fin octobre à mi-décembre pour expliquer le contenu de l’accord et recueillir les avis de la population. « Une démarche utile et nécessaire », pour Edouard Fritch.

L’ensemble des concertations seront réunies dans une feuille de route territoriale qui sera remise au ministère des Outre-mer. Cette feuille de route intégrera le « Livre bleu Outre-mer » : « feuille de route de l’action de l’Etat dans les territoires ultramarins ».

Article précedent

Quatre cas de grippe A à Raiatea et Taravao

Article suivant

Le Cluster veut une économie bleue « durable »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Consultation citoyenne pour les assises des Outre-mer